Un petit medlay pour rattraper mon retard en matière de debriefing de mes lectures... Je m'interdis depuis quelques temps de commencer The Farseer Trilogy de Robin Hobb extrait de sa bibliothèque également, trop de choses à faire, et si je commence, je ne saurai plus m'arrêter! Bref.

Ender's Shadow de Orson Scott Card
Moyennement convaincue seulement, pour plusieurs raisons, la première (et non des moindres) étant que j'ai un enfant du même âge que le "héros" à la maison, et que même si Bean est génétiquement modifié, j'ai quand même beaucoup de mal à croire un seul instant en ses capacités. Ma seconde réserve, c'est évidemment la noirceur de l'histoire, non seulement l'état dans lequel se trouve la Terre, mais surtout la manipulation et la pression constante auxquelles doivent faire face ces enfants qui jouent l'avenir de la race humaine. J'ai trouvé que tout cela manquait de crédibilité, en quelque sorte, encore qu'en matière de science fiction, je suis bien consciente qu'il s'agit d'une notion très relative! L'histoire, c'est donc celle d'un groupe d'enfants et d'adolescents enrôlés dans une école militaire... afin de devenir les stratèges d'une guerre qui pourrait éclater dés demain.

Sushi for Beginners de Marian Keyes
Changement de genre, puisqu'il s'agit de chick lit'... Trois jeunes femmes -l'une est célibataire, l'autre mariée, la troisième sur le point de divorcer- dont les chemins se croisent, se rejoignent et s'écartent dans les bureaux d'un magazine féminin ou dans les soirées animées d'un Dublin pluvieux et froid. Ça se lit assez bien, sans être toutefois à la hauteur d'un bouquin comme Le Diable s'habille en Prada (qui se passe également dans un magazine de mode), et je dois avouer que vu que je n'ai pas de tendresse particulière pour les comiques, je n'aurais pas mis les pieds dans nombre de "gigs" dans lesquelles nos héroïnes se rendent :)

Kushiel's Dart de Jacqueline Carrey
Et de la Fantasy pour terminer, avec l'histoire d'une jeune femme, Phèdre, dont la capacité à éprouver du plaisir dans la douleur va être l'instrument d'un extraordinaire destin, dans un monde qui ressemble parfois étrangement au notre il y a quelques centaines d'années... Pour ma part, j'ai trouvé le premier tiers du livre un peu laborieux à suivre, il y a une telle profusion de personnages, de mensonges, d'alliances, d'hypocrisies et de non-dits qu'au bout d'un moment j'ai un peu laissé tomber l'idée de suivre les enjeux pour m'absorber réellement dans l'histoire, et définitivement, quand commence la quête... ça devient très difficile de poser le livre. Il ne s'agit plus alors de confessions sur l'oreiller habilement obtenues, mais de survivre dans un pays en pleine transition, attaqué de toutes parts, et dont les armées se demandent derrière qui se rallier. Cela m'a tellement plu que je vais même me laisser tenter par le second opus des aventures de Phèdre :)