Encore une suite à Pride & Prejudice me direz-vous? Oui, et celle-là fait plaisir à lire, non pas pour les évènements qui vont s'y dérouler, mais parce que Darcy et Elizabeth y sont dépeints exactement comme on peut les imaginer. Respectant certes les convenances en public, mais épris et proches l'un de l'autre (contrairement à Death comes to Pemberley, par exemple...).

Ma vraie réserve du livre, c'est à propos du personnage de Georgiana, dont les débuts dans le grand monde sont bien compliqués à suivre... Les vilains de l'histoire sont encore une fois Lydia et son insupportable mari... mais je ne vous dirai pas quel est l'insupportable personnage qui meurt dés les premières pages ;)