Tequila's Secrets

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi 23 juin 2011

Récompenses

Second bulletin réceptionné ce soir, et Pitchoun #2 a encore mieux travaillé que le #1, ce qui n'est pas peu dire... Du coup, vu que le grand frère a eu la canne à pêche dont il rêvait depuis des années, nous avons demandé au petit frère de réfléchir à quelque chose qui lui ferait vraiment plaisir, et qui ne serait pas noyé dans la masse, genre un énième Lego.

Premières suggestions en vrac de Pitchoun #2: un hamac pour faire la sieste (si seulement...) ou un robot qui pourrait préparer son petit déjeuner (depuis quelques mois, sa mère indigne le laisse se débrouiller seul!)... à suivre!

jeudi 16 juin 2011

Mon fils, ce pêcheur!

Depuis toujours, Pitchoun #1 rêve de pêche. J'ai perdu le compte du nombre de cannes à pêche fabriquées, d'hameçons récupérés sur les plages et de bobines de ficelle utilisées. La dernière en date bénéficiait d'un moulinet "vintage" qu'il avait brillamment négocié à 20c dans un vide-grenier. Alors c'est vrai que mercredi, pour fêter son excellente année de CE1, nous l'avons emmené se choisir une canne à pêche chez Decathlon.

Sans doute effaré de notre ignorance, le vendeur nous a orienté vers une canne toute simple (3 mètres, sans moulinet, ), et un pot d'asticots. Ne restait plus qu'à assembler la ligne, accrocher un asticot au bout, et hop!

Evidemment, je n'y croyais pas un seul instant. D'accord, on avait bien relâché 50 gardons dans la mare l'année dernière, mais on en a jamais revu la queue d'un. Pareil pour les 100 carpeaux de cette année. Pas un, je vous dis, même en leur jetant de bonnes boulettes de nourriture toute exprès pour eux et fabriquées de mes petites mains.

Alors en pêcher, pfff.

En mère indigne, je comptais surtout sur le fait qu'attendre une heure au bord de l'eau en regardant la canne décourage mon p'tit gars, et qu'on n'en entende plus parler, de c't'histoire de pêche.

Alors c'est vous dire si je n'étais pas du tout prête quand le premier a mordu à l'hameçon (ça doit bien être la première fois que j'utilise l'expression au sens propre, tiens). Certes, on avait déjà perdu un premier asticot, qui s'était mystérieusement enfui une fois sous l'eau.

Mais alors le carpeau qui jaillit de l'eau au bout du fil et mon fils qui crie "j'en ai un! j'en ai un!"... Le temps de lâcher mon livre et de saisir l'appareil photo, et la seule chose que j'ai photographié, c'est le "plouf!" qu'il a fait au moment où il s'est décroché tout seul.

Parfait, me suis-je dit, ne m'étant pas du tout préparée psychologiquement à l'utilisation du dégorgeoir.

Deux minutes plus tard, le suivant, tout pareil - et c'était déjà l'asticot final, j'avais conseillé au Pitchoun de n'en emporter comme trois (c'était pas comme si il allait pêcher quoi que ce soit!).

pêche carpeau étang

Il lui a donc fallut retourner s'approvisionner dans le frigo puisque mon pessimisme aidant, on n'avait pas du tout emporté assez d'asticots. Ceci dit, il était tellement content qu'il n'a même pas songé à me disputer, au contraire, il m'a ramené un goûter, je crois qu'on appelle ça un pot de vin.

Les 4 suivants, il a quand même fallut que je les libère, laborieusement. Même avec l'outil approprié, pousser le minuscule hameçon spécial "no-kill" vers le fond (pour décrocher) avant de le remonter doucement pour le sortir de la bouche... Ceci dit, en les remettant à l'eau ils ont tous filé comme s'ils avaient le diable à leurs trousses, et ils n'avaient objectivement pas l'air abîmés.

pêche carpeau étang

Bien sûr, depuis, il ne pense qu'à retourner à la pêche *soupir*.

A noter que le kit Decathlon est plutôt bien fait, avec une boite cylindrique de rangement qui permet d'emmener des asticots et tout le bazar... je ne sais pas quelle va être sa durée de vie, mais l'impression est plutôt positive.

Je vous tiens au courant de l'intérêt du livre dés qu'on l'aura reçu...

ERRORE: Non riesco a connttermi a MySQL! Controllare config.php .