Tequila's Secrets

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi 29 juin 2009

Le pourquoi du comment...

A force de fréquenter des blogs de photographes (qui vivent de ce métier), je me rends compte que poster une photo, c'est une chose, mais que ce que j'apprécie surtout, finalement, c'est de lire la raison pour laquelle le photographe a sélectionné celle-là parmi toutes celles qu'il a certainement faites. Et je fais évidemment ces mêmes choix pour chaque photo que je poste. Je n'ai pas leur talent, mais il est peut être temps que moi aussi je m'explique un peu ;)

Je choisis parfois une photo pour sa qualité technique, pour sa lumière, pour ses couleurs... parfois pour sa composition... parfois pour ce qu'elle m'évoque. Tenez, je suis revenue avec 1357 photos de ma journée au Bourget. Après un premier tri pour supprimer les techniquement mauvaises et les redondantes, j'en ai gardé 1177. Rien que pour les démonstrations en vol, j'en ai publiées une petite centaine sur ce blog, en cherchant à la fois à montrer l'aéronef, et à susciter une certaine émotion par rapport aux prouesses de son pilote... Pour le concours photo organisé suite à Aéro 2009 par le Musée de l'Air et de l'Espace, j'ai sélectionné 5 de ces photos, que je vous livre ci-dessous, avec quelques explications...

Les deux premières se sont immédiatement imposées d'elles-mêmes.

L'APM 40 avec Philippe Monniot aux commandes, un avion sans doute un peu moins agile que l'oiseau qui s'est invité pendant la démonstration... mais je trouve particulièrement jolie la poésie de cette image, même si techniquement la photo manque de netteté.



Pendant tout le show, j'ai surveillé du coin de l'œil les avions de ligne qui décollaient de Roissy, et par trois fois j'ai pu saisir l'un d'eux en arrière plan. Avec le Tigre, le Typhoon... et enfin avec ce duo avion remorqueur/planeur. Techniquement c'est la meilleure des trois photos, et le fait d'avoir ces trois aéronefs réunis ajoute définitivement une portée symbolique.



Il me restait donc trois photos à trouver... J'ai délibérément évité l'A380 dont j'ai trouvé la démo moins impressionnante qu'il y a deux ans. J'ai également écarté dans un premier temps les avions de chasse, tout simplement parce que P'tit Mousse a des photos en gros plan qui sont meilleures que les miennes. J'étais très tentée par les photos sur lesquelles on devine les trajectoires des avions, en particulier celles du Fouga Magister et du F16, mais j'ai pensé qu'il y en aurait sûrement de nombreuses semblables de proposées vu qu'elles ne nécessitent pas de téléobjectif.

Celle-ci, donc. Le Lockheed C130J est un de mes coups de cœur... j'ai trouvé sublime cet avion à la silhouette massive et qui semble défier les lois de la gravité. Comme Bernard Chabert le faisait remarquer, les pilotes ont poussé leur avion à la toute limite de ses capacités, porte de soute ouverte à cet instant-là... très très impressionnant. Ajoutez à cela que techniquement la photo est nette, y compris le flux d'air autour des hélices... et voilà la numéro 3.



Et enfin, je ne voulais pas à l'origine soumettre deux photos concernant le même appareil (Extra330 piloté par Renaud Ecalle), mais j'ai été tout à fait incapable de choisir :) Celle-ci en forme d'hommage à ma prof de littérature de première, qui nous incitait toujours à chercher dans un texte les lignes ou les perspectives horizontales ou verticales. Je ne les remarque plus dans les textes, mais j'aime bien quand elles s'imposent dans les photos ;) Au-delà de la difficulté technique d'une telle montée (enfin, j'imagine que c'est difficile), j'aime beaucoup cette ascension à la trajectoire parfaitement rectiligne.



Et enfin, j'ai été séduite par la lumière sur celle-ci, y compris le reflet du soleil sur l'empennage (techniquement c'est une surexposition) qui me fait l'effet d'un clin d'œil. D'un point de vue aéronautique, si mes souvenirs sont bons, l'avion s'est laissé tomber sur le dos avant de remettre les gaz et de repartir à l'horizontale. Je ne connais pas les termes techniques, mais c'était à couper le souffle.



vendredi 26 juin 2009

Bulletins scolaires

YESSSSS! Les pitchouns sont respectivement admis en CP (les choses sérieuses commencent!) et en Grande Section de maternelle. Y'a pas à dire, en tant que maman, je suis quand même super contente, et super fière. Ils sont aussi admis respectivement en Débutant 2 (à 6 ans, il va déjà enchainer les longueurs!) et Débutant 1 au cours de piscine (trop forts!). Certes, il y a encore du chemin avant qu'ils ne soient respectivement entomologiste et pilote de chasse. Mais bon, chaque chose en son temps, n'est-ce pas?

Et en parlant d'entomologie... (vous en avez votre claque des avions, je sais... je ne me remets pas du décalage entre ma bannière de sous-vêtements et mes photos de ces derniers jours!)

papillon cossus cossus

(ce n'est pas un inconnu, c'est le gâte-bois (cossus cossus), tu l'avais reconnu, hein, dis, P'tit Mousse?)

Farewell Michael!

Michael Jackson a bercé toute ma génération, pas de doutes, et pour moi, Thriller, c'est une de mes premières découvertes musicales. J'avais 9 ans, et c'est le grand frère de ma meilleure amie qui nous a montré le clip. Michael Jackson et Madonna. C'est avec eux que nous avons appris à chanter (ça n'a pas été une réussite!), à danser, et c'est encore eux que nous passions des heures à écouter le mercredi après midi. Et si je n'ai jamais été séduite par le personnage, et encore moins par son côté obscur, l'artiste était extraordinaire.

Regarder Thriller sur Youtube

lundi 22 juin 2009

Legally Blondes

Je range ce billet dans mes humeurs parce que franchement, je ne vois pas comment je pourrais faire une review de ce film. Je ne sais pas très bien quel est le public ciblé, mais je crois pouvoir affirmer qu'il ne s'agit pas des trentenaires, ni masculins, ni féminins. Les fillettes de 10-12 ans peut-être? Histoire de leur apprendre que c'est important d'être différentes (pas le fait qu'elles soient blondes, mais celui qu'elles ne soient pas richissimes), que l'amour ne doit pas faire oublier l'amitié, et qu'être bonne actrice importe peu, il suffit d'être blonde aux cheveux longs et d'aimer le rose pour être castée. Je n'ose imaginer combien ce film a coûté, mais c'est affligeant que l'on trouve qui que ce soit pour financer une ânerie pareille.

Le plus intéressant, dans ce film, ce sont les scènes qui entrecoupent le générique de fin et qui donnent l'impression que le réalisateur ne savait pas du tout où emmener son histoire. Du coup, il a tourné toutes les possibilités, ce qui est quand même assez stupéfiant, et ça m'a rappelé les fausses scènes coupées des dessins animés de Pixar, en beaucoup moins drôle, évidemment.

Je ne citerai pas par charité celui à qui j'ai emprunté ce film, d'autant qu'évidemment il a plein de bonnes excuses, mais bon, quand même... ;-P

vendredi 19 juin 2009

Trop bien ;-)

Aéro 2009 Le Bourget

Vu que j'ai passé ma journée à mitrailler, promis, dans les jours qui viennent, je poste des photos, et je vous donne mes impressions de manière plus... détaillée!

samedi 13 juin 2009

Auto-promo!

Un grand merci à Tibots qui m'a propulsée à la une de son blog aujourd'hui par le biais de cette illustration ;)


horse and landscape by ~tibots on deviantART

mercredi 10 juin 2009

Ouf!

Entendu sur Europe 1 tout à l'heure, Mme Obama aurait perdu Sacha pendant quelques minutes dans le Musée des Arts Premiers lors de leur visite privée. Si elle arrive à perdre sa fille dans un musée fermé au public et sous la surveillance constante des services secrets... je peux me pardonner d'avoir perdu mes deux fistons l'année dernière dans la Grande Galerie de l'Évolution ;) Souvenez-vous, je le racontais .

dimanche 07 juin 2009

Les blogueurs de l'ouest: le compte rendu

Le temps aurait pu être un chouia plus clément, mais les petiots et moi avons néanmoins passé hier une super journée... et soirée. Eh oui, les petiots étaient de la partie, je me vois mal aller visiter un parc comme Planète Sauvage sans eux, j'aurais trop mauvaise conscience ;)

Merci donc à Simon, pour l'organisation de cette journée qui m'a permis de rencontrer des personnes ouvertes, passionnantes et passionnées par leur sujet, avec en premier lieu le responsable scientifique du parc, aux côtés duquel nous avons pu -suite au spectacle- assister à une séance soigneurs/dauphins tandis qu'il répondait à toutes nos questions. Sans oublier la conductrice de notre camion 4x4, qui nous a secoués dans tous les sens, amenés au plus près des animaux et régalés d'anecdotes savoureuses lors de ces deux heures de visite guidée. Mais je vous en dirai plus sur le parc dans un autre billet, vous vous en doutez, j'ai pris deux ou trois photos!

Et puis ceux qui étaient à mes côtés pendant la journée et la soirée qui a suivi, dans un café d'une rue animée de Nantes... et avec qui j'ai pris beaucoup de plaisir à discuter. Frédéric du blog RoboImpact qui a fondé la société Robootic, spécialisée dans la distribution de robots domestiques (les gadgets, bien sûr, mais aussi ceux qui remplacent votre tondeuse, votre aspirateur... et même la litière pour chat traditionnelle!). C'est grâce à lui que j'ai pu hier soir caresser pour la première fois le joli Pleo, dont je vous parlais ici à l'époque! Christophe, de Boost Week-end, à consulter d'urgence pour planifier des WE sympas, et qui a dans ses cartons un projet de blog culinaire qui fera honneur à ses origines vietnamiennes... Adrien et Thomas, du blog Nozzhy.com... spécialistes de jeux vidéos et de mangas, et qui font partie des premiers profils que j'ai découvert sur Twitter. Un autre Christophe, l'un de nos sponsors, l'agence Médiaveille... dont le fils a fait les 400 coups avec mes p'tits gars pendant la soirée. Michael du site Dépanne ton PC, c'est de l'informatique, vous vous en doutez :) Et tous ceux que je n'ai pas eu l'occasion de découvrir, je crois que nous étions une petite quarantaine, difficile de faire la connaissance de chacun! (Je me rattraperai une prochaine fois?)

Je ne suis pas non plus repartie les mains vides, outre les goodies de Planète Sauvage, j'ai eu la chance d'être tirée au sort et de recevoir un miroir. Mais pas n'importe quel miroir, le mir:ror et ses deux Nano:ztag (des petits Nabaztag:tag - ne faites pas ces yeux ronds!) de chez Violet. Quelques explications de Frédéric plus tard, je commençais seulement à appréhender les possibilités du système... si comme moi vous n'êtes que vaguement au courant de ce genre de choses, je vous invite à regarder cette vidéo trouvée sur sa boutique:

Le Mir:ror de Violet from Robootic on Vimeo.

Allez, je mets ça en route, et je vous en recause dans quelques jours ;)

samedi 06 juin 2009

Les blogueurs de l'ouest !

Bon, finalement, cet aprem', je serai là... Twitter m'a permis de découvrir les Blogueurs de l'Ouest, à qui j'ai extorqué des invitations et que je m'en vais donc de ce pas (ou presque) rencontrer :)

En partenariat avec MonNuage, spécialiste des billets d'avion pas cher sur Internet, Atlantic 2.0, Atlantic Management et MediaVeille.

mercredi 03 juin 2009

Il est des jours...

où l'on se croirait en vacances ;)

Grande balade à vélo de deux heures ce matin avec les petiots jusqu'au Super U du village... la motivation? Acheter un cadeau d'anniversaire pour une petite copine de Pitchoun #2 - un truc de fille, forcément, pas un bateau pirate, ni un avion, ni un tracteur... on a pris de jolies perles en verre et un bracelet. Retour à la maison, 30 minutes de piscine dans une eau à 31°C, déjeuner, fête d'anniversaire déguisée pour l'un (qu'il était beau, mon pirate entouré des dix princesses!), après-midi piscine pour l'autre (et moi aussi, je l'avoue). Glaces, bronzage (pour moi du moins!), et on enchaîne sur le cours de piscine (la vraie, cette fois) pour Pitchoun #2 pendant que je regarde avec Pitchoun #1 de (très) grands gamins s'affronter sur un circuit aux commandes de leurs buggys radio commandés. Retour à la maison, dîner au soleil... il ne reste plus qu'à coucher les enfants et se regarder un bon film.

Et puis bon, rien à voir, mais je suis de bonne humeur, alors je vous poste ce petit charançon d'une si jolie couleur :)

charançon A. Pomonae

lundi 01 juin 2009

Twitter: j'y vais? j'y vais pas? j'y suis? j'y reste?

Je me suis inscrite sur Twitter (Brigitte_Ba) pour le principe, parce qu'en temps que communicante, je ne pouvais pas passer à côté de ce média, qui prend une proportion phénoménale. Mais je dois avouer que j'ai toujours du mal avec ce principe de micro-blogging... sans doute parce que je deviens schizophrénique entre le web et la vie réelle. Je jongle quotidiennement entre plusieurs identités: la maman qui emmène ses enfants à l'école chaque matin, la blogueuse qui parle chaque jour du film qu'elle a vu la veille et qui partage ses photos, la rédactrice qui bosse au sein de sa micro-entreprise, la femme...

Brigitte_Ba twitter

Mais où s'arrête une personnalité, et où commence l'autre? Tequila sévit sur le blog, Brigitte travaille pour bewritten.com... Mais qui est sur Twitter? Les articles sponsorisés sur le blog de Tequila sont-ils une preuve que Brigitte peut écrire sur n'importe quel thème imposé, et pas seulement sur ce qui lui chante? Est-ce que Tequila peut nuire à Brigitte? Pour ma part, j'ai le sentiment que non, et c'est pour cela que Tequila's Secrets figure depuis toujours sur mon profil Linked.in... Rédiger, c'est une passion avant d'être un métier, et sans cet amour de l'écriture, on ne peut pas être un bon professionnel. Mais et si je me trompais?

Au-delà de cela, 30% de mes "followers" ne sont apparemment que peu intéressés par ce que j'ai à dire. Soit ils ont un truc à vendre, soit... ils ont un truc à vendre. Allez, dites-moi tout, qui est sur Twitter? Et pour quelles raisons? Et pourquoi diable n'êtes-vous pas encore parmi mes followers? :-)

Lus sur Presse Citron, le petit Twitter illustré et 10 raisons de détester Twitter.

ERRORE: Non riesco a connttermi a MySQL! Controllare config.php .