Tequila's Secrets

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi 14 mai 2012

C'était un bien beau week-end...

Il y a eu ces deux matinées passées à taper à la masse sur des poteaux, un travail qui attendait depuis pratiquement 12 mois, il faut dire qu'après quasi 4 semaines de grosses averses, le sol n'avait jamais été aussi humide -et donc propice à enfoncer des poteaux. Entre 30 et 40 coups de masse par poteau, à 4kg la masse, ça représente entre 120 et 160kgs soulevés par poteau. Multiplié par 50 poteaux, je crois que je n'aurai pas besoin d'aller soulever des poids dans une salle de muscu cette semaine...

Il y a eu cette après-midi de désherbage, à la fois extrêmement pénible physiquement et intensément satisfaisante!

chat dissimulé dans les herbes sauvages
(A noter que Loustique, elle, n'a rien contre les herbes "sauvages", au contraire!)

Il y a eu ce moment où un bébé mésange, qui faisait sans doute l'un de ses tous premiers vols, a atterri sur l'Homme. Il y a repris ses esprits, sous les encouragements (ou les invectives) de ses parents qui piaillaient dans le chêne juste à côté. Perché sur mon doigt, il a pris son élan et voleté quelques mètres, cette fois-ci jusqu'au chêne...

Il y a eu cet éclair de génie (!), où confrontée au vent sous un ciel radieux j'ai pensé à sortir le cerf-volant...

cerf volant

cerf volant

Il y a eu le nettoyage des vitres en vue de coller les autocollants anti-collision commandés à la LPO...

autocollants anti collision oiseaux vitres LPO

Il y a eu le tracteur, parfois conduit par Pitchoun #1, le broyeur, et l'observation de deux lézards verts qui visiblement logent aux environs du hangar... Nous en avions d'ailleurs déjà rencontré cette année en plantant les haies.

mardi 01 mai 2012

Histoires de bagages

Après le CNES à Toulouse, je file maintenant à Berlin pour un symposium qui marque les 10 ans de l'ISS organisé par l'ESA, la NASA et Roscosmos (il y a JAXA, aussi, mais je ferai comme si de rien n'était, comprenne qui pourra).

Trois jours de vêtements, y compris de quoi se changer éventuellement le soir, plus deux voyages, appareil photo et ordinateur à faire tenir dans une valise cabine. Je voyage en effet en low cost et les bagages en soute sont payants (un véritable luxe puisque cela ajoute entre 25 et 50% en plus sur le prix du billet!). Mesquinerie suprême, un seul bagage à main est autorisé en cabine par personne... Il faut donc fourrer son sac à main dans la valise avant d'embarquer. Humpf.

dimanche 22 avril 2012

Et les vacances sont déjà (enfin?!) finies!

Il y a eu la visite du lapin de Pâques et celle de beaux-parents, qui ont toutes deux nécessité beaucoup d'efforts de ma part pour nous débarrasser des chocolats .

Il y a eu deux jours de stage de judo de Pitchoun #1.

Il y a eu notre première soirée au bowling, et c'est Pitchoun #2 - qui n'avait jamais joué- qui a remporté les deux parties. A la décharge des grands, on dira que les petits jouent avec des rails le long de la piste, qui empêchent leur boule de filer direct dans la gouttière en évitant toutes les quilles!

Il y a eu plusieurs visites à l'Atoll, le nouveau centre commercial d'Angers. Pardon, écoparc, pas centre commercial. Je ne suis pas convaincue, mais on ne peut pas nier que les Angevins s'y sont rendus en masse pendant les vacances! Mention spéciale à Alinéa qui est une copie conforme d'Ikéa - à part pour les couleurs, les sacs n'y sont pas bleus ou jaunes mais roses!



Il y a eu l'anniversaire de Pitchoun #1... olympique.

Il y a eu l'anniversaire de l'Homme... dont la tarte aux fraises pour 8 a été engloutie à 4 en une fois.

Il y a eu de la grêle, de belles averses, et aussi de magnifiques éclaircies.




(Vue depuis ma tondeuse, finira ou finira pas à temps?!)

Il y a eu un pique-nique entre la pesée et les combats à une compétition de judo... et une nouvelle médaille d'or.


(Je vous laisse chercher Tequila, poussée en haut du tilleul par un chat indélicat...)

Demain... retour à l'école, enfin presque, les petiots ont cirque toute la semaine.

dimanche 15 avril 2012

Le dernier voyage de Discovery

Les préparatifs sont en cours depuis plusieurs semaines déjà, mais Discovery vient d'être arrimée à son 747 pour son dernier voyage, vers Washington et le Smithsonian Air & Space Museum, l'équivalent américain de notre Musée de l'Air et de l'Espace.

Décollage prévu ce mardi 17 avril...



Je dois avouer que je suis très émue... Discovery est la première navette que j'ai vu décoller (mission STS-131), et la première navette que j'ai vu son pas de tir (mission STS-133).

jeudi 12 avril 2012

Les 51 ans de Vostok 1 et les 31 ans de STS-1

Vous me direz que plus l'on progresse dans la conquête spatiale, et plus les anniversaires seront nombreux... et vous aurez raison! Aujourd'hui, en 1961, Yuri Gagarine, 27 ans, était le premier homme dans l'espace, le temps d'une orbite autour de la Terre... Il meurt seulement 7 ans plus tard, lors du crash de son MiG-15.



Et 20 ans plus tard, une autre première... Aujourd'hui, en 1981, la première navette spatiale américaine, Columbia, s'envolait vers l'espace. C'était la mission STS-1, avec aux commandes John Young (vétéran des missions Gemini et Apollo) et Robert Crippen (qui sera par la suite Commandant des missions STS-7, STS-41C, STS-41G)...

Je dois avouer que j'ai eu la chance de rencontrer Robert Crippen en juillet 2011, pour le dernier lancement d'une navette spatiale américaine... quel héros!

Bob Crippen

Revivez ce premier décollage dans la vidéo ci-dessous...

dimanche 08 avril 2012

Joyeuses Pâques!



(Nos invités ne sont pas venus les mains vides...)

jeudi 05 avril 2012

Il y a une semaine...

J'entamais ma 2ème journée à Toulouse, à l'invitation de l'ESA et du CNES! (Le compte-rendu est là!) Après une très courte nuit, je passais cette journée à la Cité de l'Espace, avant d'embarquer à nouveau dans un avion d'Easy Jet, qui aurait cette fois-ci près de 2 heures de retard ;)



Les petiots, eux, se débrouillaient sans moi, et nous avions passé le WE précédent à... planter des haies. Les feuilles sont apparues sur la plupart des chênes en littéralement quelques heures, tout comme les fleurs blanches des pruniers sauvages dans les haies. En quelques jours, notre horizon a complètement changé!

vendredi 23 mars 2012

Le temps file si vite...

Je ne vois pas les journées passer... à part peut-être le week end dernier, pendant lequel nous avons planté 110 mètres de haie. J'avais évidemment bien plus mal aux jambes une fois cet exercice terminé qu'après avoir couru! Soit dit en passant, Pitchoun #2 en est maintenant à "jogger" 4,3km avec moi une fois par semaine... pendant lesquels il ne cesse de bavarder! Je dois dire que quand on s'installe dans le hall de la piscine un bouquin à la main en attendant le grand frère, c'est au moins aussi reposant psychologiquement que physiquement!

Ce matin, je me suis réveillée pour 5h afin de suivre en direct le décollage de l'ATV, le cargo ravitailleur européen qui partait à destination de l'ISS. 20 minutes après le décollage d'Ariane, regardé sur l'écran de l'ordinateur, je suis sortie pour la voir passer au-dessus du ciel angevin. Un point qui traverse le ciel, aussi lumineux que l'ISS (qui est passée à peine 15 minutes plus tard), mais bien plus rapide... Magique, non?

Liftoff of Ariane 5 VA205 with ATV-3

jeudi 23 février 2012

Levée de fonds

Hier soir, nous voyons une voiture remonter le chemin jusqu'à la maison. Vu que nous sommes à plus d'1km par la route de la maison la plus proche, au fin fond d'un chemin communal... on se regarde, surpris. L'homme frappe à la porte, accompagné d'un enfant. Ils sont là de la part de l'école primaire privée du village (située à plus de 5kms) pour proposer de livrer dans 15 jours des croissants chauds un matin. Évidemment, c'est pour financer les sorties scolaires etc, etc. J'ai refusé. Déjà, quand on habite au milieu de nulle part, on est équipé pour se faire ses propres croissants chauds le matin. Mais honnêtement, vu le nombre de kilomètres aller/retour à faire pour nous livrer ces croissants, je ne vois pas quel profit ils auraient pu tirer de la vente.

Et c'est là qu'on frise le ridicule. Impossible de demander aux parents de financer les sorties des enfants parce que "tous les parents n'en ont pas les moyens". Je mets des guillemets, parce que c'est l'explication que l'on m'a donné dans notre école primaire publique. Du coup, j'ai suggéré au directeur de demander en début d'année une contribution volontaire aux parents, du montant de leur choix. Que ceux qui le peuvent donnent de l'argent... qui compenserait peut être largement pour ceux qui ne peuvent rien donner. Le directeur m'a répondu que jamais il ne demanderait ainsi de l'argent aux parents, l'école doit rester ouverte à tous!

Alors c'est à l'association de parents d'élèves de lever des fonds. Résultat, plutôt que de donner de l'argent directement à l'école privée de ses enfants, ce monsieur va en dépenser à courir la campagne pour proposer puis livrer ces croissants. Croissants qui auront été achetés à la boulangerie du village (heureux boulanger!) et sur lesquels l'école fera un profit modique. Côté parents volontaires, que de temps et d'argent dépensés pour cette opération... qui auraient tellement mieux utilisés s'ils avaient été donnés directement à l'école!

Pour ma part, j'ai acheté au Marché de Noël des bricoles fabriquées et vendues par des parents qui ont fait le pied de grue deux jours dans le froid et sous la pluie. Bricoles dont je n'avais ni besoin, ni envie. J'ai acheté un livre de cuisine avec des recettes proposées par tous les enfants - à dire vrai, j'en ai même acheté 4. Et des tabliers de cuisine. Et des torchons, signés par les enfants. Et des calendriers. Et des montagnes de tickets à la fête de l'école pour que les enfants puissent rapporter à la maison des jouets en plastique qui filent à la poubelle avant même que la journée soit terminée. Je ne vous parle pas des madeleines, des pizzas, des brioches... récupérées à la sortie de l'école.

Tout cet argent dépensé à acheter de l'inutile afin que l'école puisse faire un petit profit et emmener les enfants au musée. Les seuls qui font un véritable profit, ce sont bien sûr ces boites spécialisées dans ces ventes aux écoles/associations! Tenez, il y a http://www.initiatives.fr, http://www.petits-artistes.fr, http://www.lasouris-verte.fr... sans compter les vendeurs de bricoles à durée de vie très limitée (eux, par exemple...)

Le plus idiot dans l'histoire, c'est que j'imagine que seuls les parents qui en ont les moyens font ces dépenses... c'est juste politiquement correct. On peut proposer aux parents d'acheter quelque chose sur lequel on fait un bénéfice, on ne peut pas leur demander de donner de l'argent pour que leur enfant fasse une sortie scolaire. Que d'hypocrisie, et que de temps perdu!

Sur ce, je vous laisse, j'ai 20 litres de jus de pomme à boire (judo), des chocolats et du miel à finir (rubgy), et une commande de madeleines à passer (école).

vendredi 10 février 2012

La buse, l'enfant et le refuge...

Alors que j'emmène Pitchoun #2 à la piscine, hier, nous voyons devant nous une buse percuter un camion... La buse bouge encore quand nous passons près d'elle, le temps de freiner et de m'arrêter à l'entrée d'un chemin et un autobus lui passe au-dessus... Sans plus trop d'espoir je file quand même vérifier si elle vit encore, d'autres bus arrivent, c'est l'heure à laquelle les transports scolaires quittent la ville voisine. Surprise, elle est étourdie mais consciente, sans grosse blessure apparente! Je l’attrape, je la ramène à la voiture et je la dépose sur le sol devant les sièges arrières, enroulée dans mon pull dont ses serres ont attrapé les mailles!

Le vétérinaire le plus proche est à 10 kilomètres, nous y filons, avec pour Pitchoun #2 la consigne de surveiller que la bête ne se lève pas... Arrivés chez le véto, elle n'a encore fait que cligner des yeux, mais au moment où je la prends dans mes mains, j'ai la surprise de la voir déplier les ailes. Autant ailes repliées je fais le tour de son corps avec mes deux mains, autant ailes déployées, elle est immense! Heureusement, elle ne montre aucune agressivité, ses serres et son bec sont impressionnants vus de près!

Chez le véto, l'on me dit tout de suite qu'ils ne peuvent rien faire, à part me donner les coordonnées du Refuge de l'Arche, qui recueille les animaux en détresse. Un coup de fil plus tard, et nous prenons tous les trois, le Pitchoun, la buse et moi, la direction du Refuge, à une vingtaine de kilomètres de là. Nous avons demandé un carton au vétérinaire, et la bête y est calme.

Nous sommes accueillis par le fondateur du Refuge, Christian Huchedé, qui examine immédiatement notre buse. Les ailes sont en bon état, l’œil est vif, la goutte de sang qui perle sur une serre n'a rien d'alarmant... verdict, elle devrait retrouver sa liberté! Elle ne sera pas pour autant relâchée de suite, vu les conditions climatiques, elle va d'abord se refaire une santé en volière, où elle sera bien nourrie et à proximité de congénères, M. Huchedé nous explique en avoir dés-emmêlée l'après-midi même une qui s'était prise dans des barbelés - et qui s'en tire à priori elle aussi sans séquelles incompatibles avec une vie en liberté.

Un dernier regard, une dernière caresse... et nous la laissons entre les mains compétentes des passionnés qui travaillent au Refuge de l'Arche. Nous ne connaissions pas, mais je peux vous promettre que nous en ferons la visite au printemps!

dimanche 05 février 2012

Brrrrrrr...

IMG_4849_Loustique

IMG_4843_Loustique

IMG_4837_Tequila

mardi 31 janvier 2012

Il a neigé sur l'Anjou!

mercredi 25 janvier 2012

La douche (froide) de l'ISS

Quand j'ai abonné mes enfants à un quotidien de leur âge il y a quelques semaines, j'étais ravie de constater que l'espace était un thème souvent abordé: le lancement de Curiosity, la planète "jumelle de la Terre" découverte par Kepler, le lancement et l'arrivée des sondes GRAIL, les 50 ans du CNES, le départ d'un astronaute européen vers l'ISS, les nouvelles photos de la lune, la météorite photographiée depuis l'ISS... pour ne citer que ces sujets, de mémoire.

Ceci dit, au fil du temps, je déchante en relevant des imprécisions et des erreurs. Le problème vient sans doute du fait que je les ai abonnés à un quotidien pour qu'ils aient une version de l'actualité adaptée à leur âge. Hors, Le Petit Quotidien ne se contente pas de l'actualité, mais élargit le sujet du jour... à mon sens sans valider suffisamment ce qu'ils écrivent.

Le numéro 3667 daté du 21 janvier 2012 m'a fait bondir.

En couverture, une "photo étonnante de la maison de l'espace" (comprendre: la station spatiale internationale). Il s'agit de la photo ci-dessous, prise il y a une quinzaine de jours par une photographe de la NASA et montrant un transit de l'ISS devant la lune. (Même si la photo est de bonne qualité, j'avoue que je ne l'avais pas relayée sur ce blog parce que nous avons déjà vu ce type d'image - de la part de Thierry Legault, par exemple.)


Credit image: NASA

Le Petit Quotidien précise que "la photographe a utilisé un appareil normal". Concrètement, la photographe a utilisé un réflex professionnel (Nikon D3s) d'une valeur minimum de 3100€, un objectif 600mm (à partir de 7000€), un converteur 2x (environ 500€), un trépied et un déclencheur à distance (source: Flickr). Un réflex avec un objectif de 1200mm n'est pas un appareil photo "normal", ni par son prix, ni par ses capacités!

Cette photo est donc prétexte à une double page consacrée à la station spatiale... dans laquelle Le Petit Quotidien précise: "avec des jumelles on peut même observer ses différentes parties". C'est vrai qu'avec des jumelles il est possible de distinguer la forme de la station spatiale, et, par exemple, de deviner les panneaux solaires. "Observer ses différentes parties", non... d'autant plus qu'arriver à suivre l'ISS aux jumelles est déjà un challenge en soi!

Mais ce qui m'a fait littéralement bondir, c'est ce paragraphe sur "l'appartement"...

L'article parle de cabines individuelles pour se reposer. A ma connaissance, il n'y a que deux "cabines" dans l'ISS, dans laquelle il n'y a guère la place que pour le sac de couchage et une fenêtre! Les autres astronautes, eux, doivent arriment leur sac de couchage à un emplacement prévu à cet effet dans le module de leur choix. L'illustration, elle, montre des lits superposés... ce qui existait effectivement dans les navettes spatiales (enfin, 4 lits pour un équipage de 7 astronautes en moyenne).


Tous droits réservés PlayBAC Presse

Quant à la douche "munie d'un jet très fort pour que les gouttes ne flottent pas en apesanteur", c'est un mythe! Je n'en avais jamais entendu parler mais par acquis de conscience j'ai quand même posé la question au français Thomas Pesquet, qui fait partie de la promotion 2009 des astronautes de l'ESA, et qui a eu la gentillesse de me répondre immédiatement...



Bref, rien de très grave, me direz-vous. Pourtant, je trouve que ce n'est pas parce qu'un journal s'adresse à des enfants à partir de 6 ans que l'on peut se contenter d'approximations et de généralisations.

Soit on fournit à l'enfant une actualité "à chaud" et libre à lui d'explorer le sujet s'il l'intéresse, soit on fournit à l'enfant une "fiche découverte" comme c'est le cas du Petit Quotidien, et dans ce cas cette fiche devient une référence pour l'enfant et se doit d'être précise et exacte. Je ne vois aucun intérêt à ce qu'un enfant retienne des informations fausses... ce n'est ni bon pour son ego, ni encourageant pour ses lectures futures.

EDIT: Le Petit Quotidien a publié un rectificatif quelques jours après ce billet, avouant qu'ils avaient "dit une bêtise" et que non, il n'y a pas de douche dans l'ISS! Ils en ont profité pour aborder l'hygiène de manière générale à bord de la Station Spatiale, précisant que les astronautes se brossent les dents avec de l'eau et un dentifrice spécial, qu'ils recrachent dans un mouchoir. Je n'ai ni vérifié, ni râlé de nouveau, mais je suis à peu près sûre qu'ils n'utilisent pas d'eau du tout pour se laver les dents. Soit un dentifrice spécial, soit un doigtier spécialement conçu pour. Ceci dit, vu qu'ils ont plusieurs méthodes, l'une d'elle utilise peut être effectivement de l'eau, je veux bien pour cette fois accorder le bénéfice du doute au Petit Quotidien!

mercredi 18 janvier 2012

Consumer Electronic Show 2012, Las Vegas

Je l'avoue, je suis partie de manière impromptue à Las Vegas la semaine dernière. J'ai bien l'intention de vous raconter tout le séjour, mais pour commencer, je vous invite à découvrir le CES via un storify de mes tweets. (Ah! si vous n'avez rien compris à la fin de cette phrase, vous n'êtes pas à la page! Ni bat, ni in.)



(Cliquez sur le "Show more" en bas du Storify pour oir la suite, et si ça ne marche pas fort dans Internet Explorer, tentez Safari.)

samedi 31 décembre 2011

Meilleurs voeux pour 2012

Je pourrais écrire un long billet pour vous dire que depuis le début des vacances je suis allée trois fois à la patinoire (deux patinoires différentes!) et que je ne me suis rien cassé.

Que j'ai couru 3 fois, dont une fois plus de 6 kilomètres et une fois avec plus de 60 mètres de dénivelé.

Que j'ai nagé un peu plus d'un kilomètre pour la première fois depuis... 15 ans?!

Que je suis allée dans le Nord, puis dans l'Est et enfin revenue dans l'Ouest.

Que les chevreuils évitent pour l'instant soigneusement de passer devant l'appareil photo Bushnell à détecteur de mouvements que m'a apporté le Père Noël, on les voit pourtant dans les parages tous les jours. Je suis persuadée que si je le déplace pour photographier les ragondins, les chevreuils vont installer leurs quartiers juste là où se trouvait précédemment l'appareil. Du coup, j'attends.

Et au final, à force de vous raconter tout cela, j'en viendrais à oublier l'essentiel... Je vous souhaite à tous une apocalyptique excellente année 2012!

Lille Grand Place 2012

< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 >

ERRORE: Non riesco a connttermi a MySQL! Controllare config.php .