Je vais vous avouer un de mes petits secrets... après avoir testé nombre de magazines féminins, sans grande satisfaction (régime, mode, réigme, mode, régime, mode...), puis les magazines "parentaux" (accouchement, allaitement, sevrage, propreté, accouchement, allaitement, sevrage, propreté...), je me suis lassée. Je n'ai rien contre les marronniers (l'arbre, j'en ai même planté), mais les marronniers en presse magazine, on en fait quand même vite le tour.

Du coup je me suis bien habituée à Psychologies Magazine. Mi-féminin, mi-société, mi-couple, mi-parental. Vous me direz que ça fait beaucoup de moitiés, mais d'un autre côté, les maths n'ont jamais été mon point fort ;)

Et chez Psychologies, ils viennent tout juste de revoir la maquette de leur journal. Et c'est franchement pas mal du tout. Plus de brèves, de chroniques, de papiers signés, de billets. Une structure plus évidente au premier coup d'oeil, et ce mois-ci, la partie Société ("Planète")est en grande partie consacrée à l'éco-citoyenneté, avec un regard différent de ce que l'on peut lire à droite ou à gauche.

J'ai beaucoup aimé lire l'expérience de cette journaliste parisienne qui s'est engagée à ne manger que ce qui est produit dans un rayon de 160 kilomètres autour de chez elle, et l'impact au quotidien de cette résolution. Fini la vanille, la raclette et les vins de Bordeaux. Bien aimé également le test qui permet de calculer son empreinte écologique et donne des astuces pour la réduire.

Quant à la chronique de Blandine Le Callet intitulée "L'ami Ricoré", je l'ai trouvée délicieuse... narrées avec humour, dérision et auto-critique, les deux minutes qui ont précédé une "photo parfaite" de sa petite famille, prise à l'improviste, ou "presque" à l'improviste si refuse de pardonner les petits arrangements faits avec la réalité.

Allez, homme ou femme, peu importe, tentez-le, c'est mon (bon) conseil du jour.