Tequila's Secrets

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi 29 janvier 2013

Confessions of a Jane Austen Addict (par Laurie Viera Rigler)

Allez, je l'ai bien aimé aussi, celui-là... Ce coup-ci, notre héroïne -malheureuse en amour, cela va sans dire- voyage dans le temps et se retrouve dans la peau d'une jeune femme de bonne famille, contemporaine de Jane Austen. L'idée est originale, et c'est assez sympathique de découvrir ses aventures à une époque où l'hygiène est rudimentaire et la condition féminine... compliquée à assumer au quotidien!

Rien de très original dans l'histoire, mais le plaisir de lecture est au rendez-vous!

samedi 26 janvier 2013

Death Comes to Pemberley (de P.D. James)

J'en attendais beaucoup, mais j'ai été déçue... Death Comes to Pemberley nous permet de retrouver Elizabeth et Darcy à Pemberley, cinq années après les événements racontés par Jane Austen dans Pride and Prejudice. L'occasion est festive, mais c'est sans compter sur l'apparition de Lydia et de son mari, Wickham, qui n'est évidemment pas le bienvenu à Pemberley, et qui va avoir le mauvais goût de se faire accuser de meurtre.

L'intrigue policière est plutôt bien écrite, mais j'ai regretté le manque de chaleur des personnages. Peut être P.D. James a t-elle voulu conserver trop de l'oeuvre de Jane Austen au détriment de l'évolution psychologique des uns et des autres. 5 ans ont passé, Darcy et Elizabeth ont deux enfants, Bingley et Jane vivent tout à côté, loin de Mrs Bennett... et tous ont conservé les uns envers les autres une distance certes très convenable, mais un brin déconcertante. Qu'est devenue la passion dévoilée par les deux personnages principaux à la fin de Pride and Prejudice?

lundi 07 janvier 2013

Le Hobbit, de JRR Tolkien

Avec la sortie du film au mois de décembre, je me suis plongée dans le bouquin, à la base pour vérifier s'il était aussi sanglant et noir que Le Seigneur des Anneaux, et/ou si les livres pour enfant des années 1930 pouvaient encore, justement, être lus par des enfants.

La réponse est oui! C'est donc vraiment un livre pour enfant, un peu superficiel, un peu cousu de fil blanc, et si je rend volontiers hommage à Tolkien pour son imagination fertile1, je dois avouer qu'une nouvelle péripétie qui commence et se termine à chaque chapitre, ou presque, c'est limite trop. Côté violence, même si un fort pourcentage des personnages croisés par Bilbo souhaitent en faire leur dîner, il n'y a que les derniers chapitres qui sont réellement sanglants, mais là encore, vu que Bilbo tombe rapidement dans les pommes, les descriptions ne sont pas très (trop) graphiques!

Une heureuse coïncidence a donc fait que le Père Noël a offert cette jolie édition du Hobbit (voir le lien ci-dessous) à Pitchoun #1 (9 ans et demi), qui s'est empressé de le lire. L'Homme vient de le terminer également, et Pitchoun #2 (8 ans) en est à la moitié. Bref.

Les petiots vous diraient que c'est bien, mais sans aller jusqu'à le qualifier de page turner... contrairement à Harry Potter2. Pour ma part, j'ai l'impression d'avoir comblé un manque dans ma culture littéraire, et je suis satisfaite à l'idée que mes enfants, au moins, auront lu Tolkien bien avant de voir les films :)



1 Mais à part la race des Hobbits, est-ce qu'il a vraiment tant inventé que cela, Tolkien, ou est-ce qu'il n'a pas plutôt réuni un ensemble de légendes dans un seul monde? Je vous invite à lire ce PDF si le sujet vous intéresse...

2 Et madame J.K. Rowling, n'aurait-elle pas lu Tolkien dans sa jeunesse pour peupler la forêt interdite d'Aragog et de ses semblables? Et le saule cogneur ne serait-il pas inspiré des Ents de Tolkien, eux-mêmes inspiré de légendes nordiques?

vendredi 04 janvier 2013

Mr Darcy, Gentleman (trilogie de Pamela Aidan)

Je n'ai jamais caché être une fan de Jane Austen, qui écrivit pour mon plus grand plaisir l'histoire d'Elizabeth Bennett et de Fitzwilliam Darcy au début du 19ème siècle... Orgueil et Préjugés. J'ai vu les adaptations, lu quelques bouquins dérivés, mais je n'étais pas encore tombée sur des livres aussi bien écrits que ceux-ci. Cette trilogie se déroule exactement sur la même durée qu'Orgueil et Préjugés, mais c'est Darcy, et non Elizabeth, qui en est le héros... levant ainsi le voile sur les évènements qui se déroulent lorsqu'il n'est pas à proximité d'Elizabeth.

Pamela Aidan est allée au-delà du roman de Jane Austen... le valet de Darcy, par exemple, tient un rôle non négligeable, et d'autres personnages de son entourage font leur apparition et étoffent les intrigues. Ceci dit, c'est très bien écrit, très bien amené, et je crois que cela ne peut que satisfaire toute janéite. Parce que oui, les fans de Jane Austen sont des janéites ;)

A noter que le tome 2 emprunte beaucoup au roman Gothique, un genre que Jane Austen avait elle-même gentiment parodié dans Northanger Abbey!

ERRORE: Non riesco a connttermi a MySQL! Controllare config.php .