Tequila's Secrets

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi 26 novembre 2007

Livres Animés (en 3D, en Relief, etc.)

Aux Editions Quatre Fleuves, ils sont quand même super forts pour faire des livres animés de qualité. Textes, illustrations et découpage, rien à redire.

Le Grand Livre des Dragons
Grand Livre des Dragons éditions Quatre Fleuves
Tous droits réservés par leurs propriétaires respectifs.

Etonnantes Machines
Etonnantes Machines éditions Quatre Fleuves
Tous droits réservés par leurs propriétaires respectifs.

L'Univers Animé des Dinosaures
L'Univers Animé des Dinosaures éditions Quatre Fleuves
Tous droits réservés par leurs propriétaires respectifs.

lundi 12 novembre 2007

A Dangerous Fortune par Ken Follett

Très bon Ken Follet, encore une fois... pour le coup, il nous emmène à la fin du 19ème siècle, dans l'Angleterre Victorienne, au sein d'une famille de banquiers, les Pilaster.

L'histoire commence avec une tragédie à laquelle participent deux cousins, Edward et Hugh. Et si pour Hugh cet événement est éclipsé par le suicide de son père, Edward va en ressortir marqué à jamais, et sous la coupe de son meilleur ami, Micky, un Sud-Américain dont le père fomente un coup d'état dans son pays. Coup d'état pour lequel il va avoir besoin de fonds... qui pourraient lui être fournis par la famille Pilaster sous forme d'un emprunt.

Et pour arriver à ses fins, Micky va recourir plusieurs fois au meurtre, et se servir d'Edward, lui même largement manipulé par sa mère, Augusta. Loin de penser à l'avenir de la banque, Augusta veut surtout assurer la gloire de son fils, et lui obtenir un titre. Le seul Pilaster qui va mettre des bâtons dans les roues d'Augusta, c'est Hugh, mouton noir de la famille, mais qui possède un sens inné pour les affaires. Et Hugh va payer cher son audace à plusieurs reprises.

La fin du livre m'a fait penser aux Liaisons Dangeureuses de Choderlos de Laclos, comprenne qui pourra ;)

samedi 13 octobre 2007

Capucine et les Sept Citrouilles Magiques

Une fois n'est pas coutume, c'est un livre pour enfants que je souhaite vous faire découvrir... une histoire à la manière d'Alice au Pays des Merveilles qui se déroule au château de Montriou, situé dans le Maine et Loire. Ecrit par la châtelaine, Nicole de Loture, ce conte est une excellente manière de préparer les enfants à une visite des jardins du château... les plus jeunes s'attendront à y croiser un lapin magique ou une coccinelle dotée de la parole pour les emmener dans des aventures merveilleuses.

Le livre est auto-édité, il peut donc être acheté sur place, ou par correspondance sur le site du Château de Montriou.

Capucine et les Sept Citrouilles Magiques Château de Montriou

Tous droits réservés par leurs propriétaires respectifs.

Voir également mon billet sur le Château de Montriou.

samedi 29 septembre 2007

Congo par Michael Crichton

Bon, je viens de terminer ce livre, et même si j'aime beaucoup Crichton, celui-là, si vous ne l'avez pas encore lu, vous pouvez vous en passer, il a bien mal vieilli. Et non seulement il est un peu dépassé (action située en 1979, avec une grande part d'accordée à des technologies qui devaient sembler surréalistes à l'époque), mais en plus ce doit être un roman de jeunesse.

Crichton a l'habitude de fonder ses livres sur une base scientifique réelle, et le techno-blabla est dans celui-ci plus présent que jamais, et c'est fichtrement dommage parce que les scènes d'action sont très bien menées. Mais elles sont noyées à la fois dans des soucis de miniaturisation pour fabriquer des PCs plus petits et plus performants, le récit exhaustif des tentatives d'apprentissage du language chez les singes, l'extraction du diamant, les possibilités de communication offertes par les satellites, la situation politique (instable) du Congo, les moeurs des différentes ethnies (cannibalisme compris) et même une éruption solaire. Crichton réussit l'exploit de créditer les ouvrages de 59 personnes dans la bibliographie à la fin de son livre, et je peux vous garantir qu'ils ont tous largement été évoqués. Et si c'est ça qui fait la qualité des thrillers de Crichton, c'est aussi un de ses gros défauts quand son souci de la précision factuelle l'emporte sur le rythme de la fiction.

Bref, j'ai vu le film il y a des années (vérification faite sur Allociné, il est sorti en 1995, j'aurais dit plus longtemps) et je pense que le film, débarrassé des longues explications technologiques, est certainement plus comestible que le livre. D'un autre côté, je n'en ai pas gardé un franc souvenir, c'est plutôt mauvais signe :(

J'oubliais presque, l'histoire, c'est celle d'une équipe (composée de scientifiques, de mercenaires et d'un gorille qui parle la langue des signes) à la recherche d'une cité mythique et de la fabuleuse mine de diamants qui s'y trouve... vous l'avez sûrement deviné, mais si la civilisation qui a construit cette cité a disparu, ses défenses sont toujours actives...

mardi 18 septembre 2007

The Camel Club (Le Camel Club) par David Baldacci

Excellent suspense de Baldacci, qui navigue entre la protection du Président des États-Unis (l’un de ses sujets favoris), les Services Secrets américains, le terrorisme international et la situation au Proche-Orient. Très dense, très documenté, très inquiétant également, et en même temps, cette fiction aborde le terrorisme islamique avec un regard neuf.

L’histoire… 4 hommes un peu marginaux ont fondé le Camel Club et se sont donné pour mission de surveiller la démocratie américaine afin d’en déjouer ses conspirations. L’un d’entre eux, Oliver Stone campe même devant la Maison Blanche pour surveiller les allées et venues du Président Brennan et du directeur de l’Intelligence Américaine, Carter Grey. Le club est témoin lors d’une de leurs réunions clandestines du meurtre d’un agent du NIC, maquillé en suicide par deux agents du NIC… Repérés par les assassins, ils se lancent dans l’enquête, partant du principe qu’il vaut mieux chasser qu’être chassé. Alex, membre des Services Secrets, est chargé de l’enquête par la Maison Blanche aux côtés des Agents du FBI et de ceux du NIC. Réprimandé par ses supérieurs pour sa ténacité, Alex se retrouve envoyé en éclaireur pour préparer la venue du Président dans son village natal. Les membres du Camel Club, eux, sont sous surveillance et menacés de mort s’ils parlent… mais leurs adversaires ne savent pas qu'Oliver Stone était 30 ans plus tôt l’arme la plus efficace de la CIA... et qu'il n'est pas décidé à se laisser faire. Pendant ce temps, un groupe de musulmans prépare un attentat suicide de très grande envergure… menés par un américain qui espère inciter le monde à la paix par ses revendications.

C’est réellement un très bon livre, une formidable galerie de portraits d’hommes et de femmes qui croient tous agir pour le bien de leur nation et plus largement de la planète, et acceptent les pertes humaines nécessaires pour arriver à leur objectif. Y compris lorsqu’il s’agit de leur vie. Les rebondissements et les surprises sont réguliers, les scènes d’action également et font de ce livre une lecture très agréable, malgré le sujet… difficile. Je vous le conseille vivement.

mercredi 12 septembre 2007

La Cuisine des Desperate Housewives

Allez, une fois n’est pas coutume, celui-là je ne l’ai pas lu, mais je l’ai feuilleté ce midi, et j’ai trouvé l’idée sympathique. Belles photos, style agréable… bon, gros inconvénient, c’est un livre de cuisine. Mais c’est le genre de livre qui pourrait (je dis bien pourrait !) m’inciter à passer du temps aux fourneaux. Ludique, vous avez dit?

La cuisine des Desperate Housewives, donc. Cinq grandes parties pour ce livre de recettes, chacune introduite par un profil « cuisine » de la femme au foyer désespérée en question. J’ai lu celui de Susan, et je dois avouer qu’il m’a fait sourire, et qu’il vise juste ! Chacune ses spécialités, et pour Susan, forcément, on cause café, cocktails et recettes inratables… Pour les autres, perfectionnisme, séduction, simplicité et piment sont au menu, je vous laisse deviner à qui s’applique chacun de ces styles ;)

lundi 10 septembre 2007

Fatal Tide (Marée Fatale) par Iris Johansen

Je découvre Iris Johansen avec ce livre, et je ne peux pas dire que j'ai été tout à fait convaincue... disons que c'est un peu comme du Mary Higgins Clark... ça fait appel à des ressorts assez classiques, l'intrigue est cousue de fil blanc, mais si Clark sait créer 20 personnages et leur donner une personnalité et une histoire, Johansen, elle, n'en crée que 4 ou 5, dont 2 seulement réellement développés. C'est loin d'être suffisant pour noyer le poisson, et du coup le résultat est assez creux.

Il n'y a pas non plus de réel crescendo dans le suspense, et ça manque terriblement de réalisme. Quand je vois combien c'est compliqué de faire voyager un chat, organiser en 24 heures le transport par avion de deux dauphins et leur accueil en bassins ouverts sur la mer à l'arrivée... faut p'têt pas pousser le bouchon du haricot. Idem pour les plongées bouteille... non, on ne peut pas nager pendant des heures en oscillant entre 5 et 60 mètres. Mais bon, admettons.

L'histoire, c'est celle de Melis, une jeune femme qui vit aux Antilles avec pour seule compagnie deux dauphins qu'elle a un jour ramené de Méditerranée. Traumatisée par son passé, inexplicablement lié à une civilisation engloutie par les eaux, Marinth, Melis va pourtant devoir l'affronter pour venir en aide à son père adoptif, Phil Lontana. Confiée aux soins d'un riche et beau océanographe, Jed Kelby, qui ne songe qu'à retrouver Marinth, Melis va se retrouvée confrontée à un ennemi prêt à tout pour mettre la main sur une des recherches de Phil, qui pourrait être détournée et devenir une arme écolo-dévastatrice.

Au final, si ce bouquin ne m'a pas terriblement convaincue, c'est aussi parce que certains ressorts ont déjà été développés par Mary Higgins Clark, Michael Crichton, et à peu prés un millier d'auteurs qui se sont plongés dans le mythe de l'Atlantide...

mercredi 22 août 2007

The Modigliani Scandal par Ken Follett

Dans ce petit roman (300 pages) vite lu, Ken Follett nous emmène dans le monde des galeries d'art... en faisant des recherches pour sa thèse, une étudiante tombe sur la piste d'un Modigliani inconnu, que le peintre aurait expédié à un homme d'église pour montrer une oeuvre réalisée sous l'influence du haschich. Elle envoit deux cartes postales enthousiastes durant sa quête, qui vont amener deux hommes sans scrupules à la suivre pour tenter de mettre la main avant elle sur l'oeuvre perdue. Le premier est directeur d'une galerie d'art reconnue, et le second va ouvrir sa première galerie, dans laquelle il a mis toutes ses économies et plus.

Pendant ce temps, deux artistes talentueux mais pas à la mode, s'engagent dans une supercherie de grande envergure: produire 10 faux de 10 peintres différents, et les vendre aux 10 galeries les plus renommées de Londres... ces deux intrigues se télescopent et se mêlent avec brio dans le (petit) milieu de l'Art Londonien... avant un twist final fort bien amené.

lundi 20 août 2007

Imageries thème Préhistoire

Suite à notre visite du Parc de Préhistoire de Bretagne (voir mon billet), un p'tit mot pour citer deux livres à lire en parallèle avec les enfants...

Le thème "préhistoire" dans deux collections que j'aime beaucoup... la première parce qu'elle est généralement très complète, même si là, le thème en lui-même fait que beaucoup de points restent inconnus (pourquoi les dinosaures ont disparu, par exemple...) et la seconde parce que le principe des feuillets transparents est très didactique.

L

Saga Les Enfants de la Terre (Children of the Earth) par Jean Auel

Suite à notre visite du Parc de Préhistoire de Bretagne (voir mon billet), un p'tit mot pour lister quelques livres à lire en parallèle...

La sage de Jean Auel (Les Enfants de la Terre) est incontournable... ne prévoyez pas de la commencer la veille parce qu'il s'agit tout de même (pour l'instant) de 5 tomes de 700 pages chacuns, mais c'est une histoire sublime, celle d'Ayla, une enfant Cro-Magnon élevée par des Néanderthal, qui doit s'exiler, apprendre à survivre seule et pour ce faire va domestiquer des animaux... avant de rencontrer un homme, un voyageur, qui va la ramener chez les siens. En chemin il vont affronter bien des périls, traverser des glaciers, parcourir des milliers de kilomètres, rencontrer des peuples avec lesquels ils vont apprendre, partager, vivre... Au-delà de l'aventure humaine, c'est toute la découverte de la préhistoire, ses techniques, ses cultes, ses traditions, sa médecine, sa faune, sa flore... le tout est très bien documenté, les personnages attachants et même si j'ai commencé la lecture un peu à reculons (quelques préjugés mal placés)... c'est palpitant, et très sensuel.

Les liens ci-dessous vous permettent de commander l'ensemble des tomes (lien avec image) ou les livres un par un (liens textuels) sur le site d'Amazon.



Les Enfants de la Terre, tome 1 : Le Clan de l'ours des cavernes
Les Enfants de la Terre, tome 2 : La Vallée des chevaux
Les Enfants de la Terre, tome 3 : Les Chasseurs de mammouths
Les Enfants de la terre, tome 4 : Le Grand Voyage
Les Enfants de la terre, tome 5 : Les Refuges de pierre

Night Over Water (La Nuit de Tous les Dangers) par Ken Follett

Très très bon livre... un vrai "page turner" comme je les aime: des personnages étoffés et pittoresques, avec leurs faiblesses et leurs moments d'héroïsme; une histoire située dans l'Histoire; une montée du suspense; de l'imprévu, et un bouquet final que l'on croit à chaque fois terminé avant qu'une nouvelle péripétie ne survienne.

Le livre débute en septembre 1939 en Angleterre: l'Europe entre en guerre, et nombreux sont ceux qui ont une bonne raison de fuir vers les Etats Unis... Ken Follett nous présente les passagers du "Clipper", un luxueux hydravion de la Panam qui fait la liaison transatlantique... c'est la première ligne aérienne régulière. La traversée doit durer trente heures, avec trois étape, et seuls quelques privilégiés peuvent s'offrir le voyage pendant lequel sont servis dans la salle à manger du bord des mets luxueux... champagne, caviar, homard et autres délicatesses. Chacun dispose d'une couchette privative pour la nuit, et les plus fortunés peuvent même réserver la suite "Lune de Miel".

A bord du Clipper pour ce voyage, l'on trouve:

  • Un Lord anglais et sa famille, homme politique fasciste, obligé de fuir pour ne pas être emprisonné... et dont deux des enfants, 17 et 19 ans, ne partagent guère les opinions rascistes de leur père.
  • Une princesse russe.
  • Une actrice américaine.
  • Un couple illicite... elle se sent transparente aux yeux de son mari et a décidé de s'enfuir avec son amant américain.
  • Un jeune voleur de bijoux, qui a tout juste échappé à une arrestation.
  • Un physicien nucléaire juif allemand.
Et toute une galerie de portraits que je dévoilerai pas pour ne pas gâcher le suspense du livre...disons qu'il n'y a personne d'anodin à bord!

Le Clipper décolle vers sa première étape, en Irlande, poursuivi par un petit avion de tourisme... à bord du luxueux hydravion, le chef mécanicien est victime d'un chantage... on a enlevé sa femme, l'un des passagers est complice et les brigands vont lui demander l'impensable. Pendant ce temps, des amitiés vont se créer, et de l'amour va naître, ou mourir.

Au delà de l'intrigue, j'ai beaucoup aimé la découverte du B-314: intérieur, extérieur, décollage, vol, navigation... voilà une manière de voyager que j'aurais aimé enprunter. Et comme toujours j'aime la précision du contexte historique que Ken Follett connaît bien pour y avoir déjà situé des livres. Bref, un roman que j'ai eu bien du mal à poser, que j'ai littéralement dévoré et que je ne tarderai pas à relire ;)

Pour voir le Boeing 314, le "Clipper"... suivez le lien.

mercredi 15 août 2007

Les Contes Bambara-Français par le Père Charles Bailleul

Ces petits livres bilingues proposent un conte en bambara, suivi par sa traduction en français, le tout magnifiquement illustré une page sur deux... plusieurs titres sont disponibles aux Editions Donniya:
  • La souris qui a perdu son enfant
  • Vieux-comme-le-monde
  • Monsieur "Déchéance"
  • Fais-toi des amis



Tous droits réservés par leurs propriétaires respectifs.


Site Internet du Père Charles Bailleul

Autres billets à propos du Père Charles Bailleul.

Le Mariage de Sabou par le Père Charles Bailleul

Le Mariage de Sabou, c'est un petit livre d'une vingtaine de pages, un conte pour enfants qui raconte l'histoire de Sabou, une jeune fille tellement belle que tous les hommes riches veulent l'épouser. Mais Sabou les éconduit un par un parce qu'ils manquent de sagesse... jusqu'à l'arrivée de Ntyi, jeune homme pauvre mais qui comprend les choses, leur sens et leurs causes...


Tous droits réservés par leurs propriétaires respectifs.

L'histoire est suivie d'une conclusion de l'auteur, de questions que peuvent poser les parents aux enfants pour approfondir la réflexion, et d'extraits des Écritures Coraniques et Chrétiennes à propos du couple.

Commander sur Amazon: Mariage de Sabou (le)

Site Internet du Père Charles Bailleul
Autres billets à propos du Père Charles Bailleul.

Cours Pratique de Bambara par le Père Charles Bailleul

Si vous devez vous rendre au Mali, je vous conseille vivement d'investir, pas forcément dans les dictionnaires, mais au moins dans cette méthode: Cours Pratique de Bambara (cliquez pour l'acheter via Amazon).

Comme pour bien des pays d'Afrique, quelques mots vous ouvriront des centaines de portes.


Site Internet du Père Charles Bailleul
Autres billets à propos du Père Charles Bailleul.

Sagesse Bambara, Proverbes et sentences par le Père Charles Bailleul

Contient près de 4500 proverbes usuels Bambara. Pour le commander sur Amazon: Sagesse Bambara, Proverbes et Sentences

Extraits de "Sagesse Bambara, Proverbes et sentences" Éditions Donniya - Bamako - 2005
  • "Fais attention à toi-même et ta vieillesse sera bonne" (Garde toi et le ciel te gardera)
  • "Le serpent caché grandit" (Si on ne se corrige pas de son défaut, il grandira)
  • "La crainte ne tue pas la mort"
  • "La femme stérile porte en elle le nom de l'enfant, mais elle ne peut pas le donner." (Il y a beaucoup de choses que l'on voudrait faire mais on ne le peut pas)
  • "L'épine grandit avec sa pointe." (L'enfant grandit avec ses qualités et ses défauts.)
  • "Pour ce qui est des Peuls, tu peux connaître le premier, mais tu ne connaîtras pas le second." (Les Peuls sont rusés.)
  • "Si tu as besoin d'un Peul, tu iras le trouver à son parc à vaches." (Il faut s'adresser au bon endroit pour trouver ce que l'on cherche.)

Tous droits réservés par leurs propriétaires respectifs.


Site Internet du Père Charles Bailleul
Autres billets à propos du Père Charles Bailleul.

< 1 2 3 4 5 6 7 >

ERRORE: Non riesco a connttermi a MySQL! Controllare config.php .