Pour être honnête, je n’ai pas vu ce parc dans des conditions idéales… déjà, on a fait pas mal de route (1h30) pour y aller…et je dois avouer que j’avais plus envie de rester à la maison pour lire mon Harry Potter que d’aller trainer dans un parc d’attractions à thème western.

L’argument principal en faveur de Papéa, c’est son prix. Parce que le calcul est vite fait… 10€ par adulte, 9€ par enfant, gratuit pour les moins de 3 ans, c’est très rapidement amorti sur les manèges par rapport à n’importe quelle fête foraine. Evidemment les manèges sont anciens, il y a un carrousel des années 1900, et un autre manège plus récent (sans être moderne, donc pas d’avions qui montent ou de lumières qui clignotent dans tous les sens) mais pouvoir essayer tous les véhicules sans que Papa ou Maman ne râle à cause des sous, c’est plutôt sympa.

Le troisième manège de type forain, c’est un roller-coaster… pas de tête en bas, pas de marche arrière, pas de secousses dans les cervicales, mais des sensations bien sympathiques et accessibles à tous. Mes pitchouns ont adoré, moi aussi je dois dire… ça a été le fil rouge de la journée, on y est revenus régulièrement. Le souci c’est qu’ensuite, les autres attractions sont un peu ternes.





On trouve également un circuit avec des voitures 1900, et un autre circuit à faire sur un cheval qui se balance d’avant en arrière… rien d’extraordinaire, disons que ça manque de décor autour pour être dépaysé. Le décor sans les sensations, c’est OK. Les sensations sans le décor, c’est OK aussi. Mais ni sensations, ni décor, c’est un peu triste. Les petiots ont encore bien aimé les bateaux tamponneurs, même si ça manquait de requins dans l’eau (!)…

Parmi les autres attractions du parc, un petit train qui en fait le tour et qui est régulièrement attaqué par des indiens… pour être honnête, c’est un peu cheap… quand on connaît un parc comme le Puy du Fou, dont les spectacles sont à couper le souffle, c’est un peu dur d’y croire. Mais évidemment, ce n’est pas le même budget, et je ne veux pas jeter la pierre au parc, parce que comme je l’ai dit, l’entrée est bon marché et c'est plein de bonne volonté.

A part ça, on peut faire du pédalo sur un lac, déambuler dans une rue western, voir un camp Indien, mais il ne faut pas regarder de trop près. En fait, s’il y a une bonne raison pour avoir mis un micro-ondes et une télé dans un tipi, je suis preneuse de la réponse. Le totem est grotesque… Quant au cimetière, j'avoue que l'humour premier degré et un peu gras, c'est pas mon truc…



Je n’ai pas grand-chose à dire sur le reste des attractions, certaines qui avaient l‘air sympathiques, mais pas adaptées à l’âge de mes petiots (sortes de quads à pédales, trampolines, karts à moteur, espace aquatique avec toboggans et pataugeoire...) et d’autres jeux… qui sont visiblement de la récupération. Certains m’ont rappelé des souvenirs, je suis persuadée avoir usé mes fonds de culotte dessus quand j’étais petite, avant qu’on remplace tout le métal par du bois dans les jardins publics.



Et enfin, pour terminer, l’autre point fort du parc, c’est que le pique-nique y est autorisé, et ça, c’est relativement rare. Ceci dit, on a mangé très correctement malgré la cuisine minuscule, mais la carte est réduite à sa plus simple expression.

En résumé, même si je ne suis pas enthousiaste, je dois bien reconnaître que c’est une bonne sortie pour défouler les petiots… surtout s’ils ont l’âge d’aller seuls sur les attractions !

Papéa-City