Tequila's Secrets

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

vendredi 31 août 2007

Zoo de Lille

A une époque, le zoo de Lille était symbolique… à part quelques animaux prêtés, il s’agissait surtout d’héberger les animaux exotiques récupérés à la douane et confisqués pour cause d’importation illégale. Et le zoo s’est agrandi et professionnalisé sous la direction de Frank Haelewyn, pour intégrer les programmes d’élevage des espèces en danger. En 1994, j’avais choisi le zoo comme thème de mon premier article pour le quotidien La Voix du Nord… essai transformé.

zébre zoo de lille
Zébre

Le zoo a bien changé, et il va encore changer, des projets pour son agrandissement étant dans les cartons de la ville. Mais en attendant, même s’il y a encore des grilles et des cages, les animaux sont néanmoins bien installés.

salle tropicale zoo de lille
Salle tropicale

Aucune espèce hors du commun, mais pour un zoo gratuit au cœur d’une ville, il y a quand même pas mal de choses à voir en termes de petits animaux, et c’est d’autant plus agréable qu’on les voit de prés. Je pense aux suricates, aux chiens de prairie, aux mangoustes, aux porc-épic, aux chouettes variées franchement pas farouches, et à toutes les espèces de la salle tropicale.

suricate zoo de lille
Suricate

En bref, une agréable promenade dans un site bien aménagé, niché entre la Deûle et la Citadelle de Vauban… autour d’une allée un clown sculptait pour les enfants des ballons, et remportait ainsi un large succès.

paon et son poussin zoo de lille
Paon et son poussin

Billets « photos » du Zoo de Lille
Panda Roux
Mangoustes


jeudi 23 août 2007

Zoo de Branféré

Bon, autant le dire tout de suite, je n'ai pas été convaincue par ce parc qui se veut à la fois botanique et animalier.

Visiter le parc d'un château, j'aime bien. Voir les lieux tels que les voyaient les nobles un ou deux siècles plus tôt, admirer les essences d'arbres, l'agencement des jardins, les coins discrets, les terrasses, imaginer les réceptions fastueuses...

Visiter un zoo, j'aime bien également. Voir les espèces dans des cadres naturels différents, les plus proches possibles de leur milieu d'origine, pouvoir les approcher au plus près derrière des vitres pour ne pas les stresser, apprécier la taille de leurs espaces réservés, voir le moins possible de cages ou de barreaux...

Par contre, visiter un zoo avec une variété d'animaux limitée, tous présentés dans l'ancien parc d'un château, donc sans grande variété non plus d'environnement, je dois avouer que cela ne m'a pas beaucoup inspirée. Pas d'espèces dangereuses, donc pas mal d'animaux sont présentés derrière de l'eau, sans clôtures, ou tout simplement derrière les cordes qui cantonnent les visiteurs aux allées. Dans le premier cas les animaux ne sont visibles que de loin, et dans le second, d'encore plus loin. Parce qu'évidemment, aucun animal ne se trouve juste derrière les cordes... ils sont tous réfugiés au bout de leur parc, le plus loin possible de l'allée... En bref, les jumelles seraient bien utiles, et j'ai plusieurs fois utilisé mon zoom de 300mm pour identifier une bestiole. Et ça, c'est pas mon idéal de zoo.

antilope cervicapre zoo branféré
A fond de 300mm (à l'oeil nu on devine vaguement des cervidés)

antilope cervicapre zoo branféré
Antilope cervicapre

Les animaux présentés sont communs à tous les autres parcs zoologiques des environs, je n'ai pas repéré d'espèce "rare"... Dans l'ensemble, pas d'animaux impressionnants...aucun félins, et la grande attraction de la plaine d'Afrique, ce sont tout simplement les girafes. Le vrai point fort de Branféré, c'est la présentation des oiseaux en vol... outre trois rapaces, les soigneurs font voler des perroquets, des hérons garde-boeufs, des pélicans, et finalement un petit groupe de cigognes... et c'est vrai que si on voit souvent des pélicans ou des cigognes dans un parc, on les voit rarement voler. Sacré envergures. (Voir mon billet avec des photos.)

Pour le plaisir, une photo des chiens de prairie...

chiens de prairie zoo branféré

Autre point intéressant en théorie, les espaces de contact... un avec des Wallabies, libres d'entrer et de sortir de cet espace à leur guise... lorsque nous y sommes passé, il y en avait deux, dont un qui s'est laissé bien volontiers caresser. Second espace, clôt celui-là, avec les incontournables chèvres naines, mais également des alpagas et des ânes. Les alpagas n'étaient pas tous très amiteux (à moins que les oreilles couchées vers l'arrière dés qu'une main s'approche ne signifient pas la même chose que chez les chevaux), les ânes un peu blasés par les caresses, quant aux chèvres... on a pu caresser un chevreau, mais globalement les chèvres ne pensent qu'à manger le pop-corn. C'est évident, mais c'est pénible. Si vous n'avez rien, vous n'êtes pas intéressant. Mais par contre, le moindre bruit de sachet, ou pire, la vue d'un popcorn fait débouler sur vous entre 5 et 10 chèvres, qui n'hésitent pas à vous grimper dessus. Je ne parlerai pas du bouc dont en plus j'ai gardé l'odeur le reste de la journée... On a vu plusieurs gamins (gamme 7 - 10 ans) se faire littéralement jeter par terre et piétiner dés le portillon passé, et sur le coup, je peux vous dire qu'ils ne trouvaient pas ça drôle du tout. Un panneau bien clair à l'entrée pour prévenir les parents de ne pas laisser le sachet de pop corn à leurs enfants, et idéalement de le cacher, ce ne serait pas du luxe. Il y a un espace contact (lapins et autres rongeurs) réservé aux 4-7 ans à 3 horaires dans la journée, mais on ne l'a pas testé.

Point de vue botanique, le fait d'être cantonné aux allées (et de chercher les animaux!) ne permet pas de perspective sur les arbres (platane, séquoia, charmes...) et c'est dommage... sur les berges des plans d'eau on découvre régulièrement de magnifiques gunneras, et les nénuphars sont en fleurs... à part ça et deux ou trois arbres taillés... pas grand chose de remarquable.

fleur nénuphar zoo de branféré
Fleur de nénuphar

chateau façade arrière zoo de branféré
Façade arrière du château de Branféré

Autres billets relatifs au Zoo de Branféré:
Oiseaux en Vol
La Plaine d'Afrique

Pour terminer, on a visité ce parc en complèment du Parc de Préhistoire (voir mon billet) qui est à proximité... à noter également que l'Ecole Nicolas Hulot qui organise des séjours etc. est partenaire de ce parc. Et inversement.

Site officiel: http://www.branfere.com/

lundi 20 août 2007

Parc de Préhistoire de Bretagne

Le Parc de Préhistoire de Bretagne (site internet) faisait la quatrième de couverture du Courrier de l'Ouest il y a quelques jours... direction Rochefort en Terre, donc, pour aller voir ça de plus prés. Les petiots ont plusieurs bouquins sur le préhistoire (voir mon billet Imageries Thème Préhistoire), et avec une petite révision la veille, ils sont mûrs pour la visite. La pression monte dans la voiture, avec des "mais les faux qu'on va voir, ils sont vrais, ou pas?" et arrivés sur place, les Pitchouns ne se font pas prier pour donner la main. Disons qu'ils avancent prudemment!

stégosaure parc préhistoire morbihan
Stégosaure

Le Parc se décompose en deux grandes parties: une partie dinosaures (ère primaire et secondaire) et une partie hommes préhistoriques (du paléolithique inférieur au néolithique, 5 époques en tout).

Dinosaures

Impression un peu mitigée... certains des dinosaures sont très réussis, mais d'autres ont des couleurs un peu vives à mon goût... évidemment j'ai une culture très "Jurassic Parc" en ce qui concerne les dinosaures, mais voir un T-Rex orange c'était quand même une drôle de surprise.

tyrannosaure parc préhistoire morbihan

Tyrannosaure

La taille est là, la morphologie également, mais je suis quand même un peu déçue. Je m'attendais à plus de foisonnement, en fait, à part les prénocéphales (qui sont deux face à face), chaque scène se compose d'un seul dinosaure posé dans la nature. Je ne m'attendais pas à ce qu'ils bougent (!), mais j'aurais préféré les voir figés en train de faire quelque chose.

prénocéphales parc préhistoire morbihan
Prénocéphales

Sinon, la véritable erreur c'est quand même de commencer le parcours par le brachiosaure de 23m... c'est le troisième des 10 dinosaures présentés, et évidemment, le plus grand... et donc une fois passé le plus impressionnant, ben les autres, ils font un peu... petits.

brachiosaure parc préhistoire morbihan
Brachiosaure

Homme préhistoriques

Là, pour le coup, pas de scènes statiques, au contraire... des scènes de la vie quotidienne ou spirituelle, et un vrai accent sur les scènes de chasses: au renne, à l'ours, au cheval, au sanglier, au mammouth... c'est pas mal du tout, mais là encore il manque parfois un petit quelque chose. De la musique pour la scène de la danse, par exemple. Plus de chasseurs d'une manière générale. Et surtout plus de précision dans les armes... montrer des armes sophistiquées sur les panneaux et mettre a contrario de simples lances dans les mains des chasseurs, c'est dommage. Ce serait bien d'exposer des outils et des armes, des répliques, évidemment, pour qu'on les voit de prés. Je conçois que ce site n'a pas la prétention d'être un musée, mais quand les choses sont faites à moitié, c'est frustrant. Pourquoi pas également organiser des scènes vivantes en invitant des artistes disposés à travailler de la même manière qu'à l'époque?

chasse cheval parc préhistoire morbihan
Chasser le cheval

chasse mammouth parc préhistoire morbihan
Chasser le mammouth

La période m'est familière grâce à la saga de Jean Auel "Les Enfants de la Terre" (Children of the Earth) dont je vous recommande d'ailleurs vivement la lecture (voir mon billet Saga Jean Auel)... idéale pour en savoir plus sur les techniques et la vie de l'homme de Néanderthal et de l'homme de Cro-Magnon. Romancée, évidemment, mais très juste.

pêche parc préhistoire morbihan
Scène de pêche

Le Parc en général

Le site est splendide... de la lande bretonne envahie par des bruyères roses, jaunes, mauves, blanches... de la forêt, des falaises abruptes, du rocher, d'anciennes carrières remplies d'eau de couleur bleu ou verte qui m'ont rappelé les cénotes du Yucatan. On trouve des abris anti-pluie à intervalles réguliers sur le parcours, et les panneaux explicatifs multilingues sont bien faits. Le magasin qui clôt la visite présente autant des jouets pour les petiots que des minéraux, des fossiles et des bijoux... il est d'ailleurs accessible même sans payer l'accés au parc.

parc préhistoire morbihan

ERRORE: Non riesco a connttermi a MySQL! Controllare config.php .