Tequila's Secrets

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

vendredi 18 juin 2010

The Voyage, J26: Le retour!

Nous y sommes, après une rallonge de neuf jours, à priori, rien ne viendra plus retarder notre retour en France! Sitôt levés, je boucle les dernières bricoles dans les valises, et nous quittons la chambre... Ma mission du jour, c'est de réussir à ne rien perdre parmi les 2 enfants, les 3 valises, et les 5 bagages à main!

Le portier de l'hôtel nous propose un "town car" plutôt qu'un taxi jusqu'à La Guardia. C'est un chouia plus cher, mais nous embarquons dans un immense 4x4 noir, avec un chauffeur qui me fait la conversation au lieu de passer son temps à discuter vivement au téléphone dans une langue étrangère. Cerise sur le gâteau, il conduit de manière raisonnable!

Arrivés à l'aéroport, nous nous dirigeons cahin-caha vers le guichet d'enregistrement, avant d'épauler à nouveau nos sacs et d'emmener les valises à la Sécurité Bagages. Sitôt (enfin!) débarrassés du plus encombrant, nous prenons la direction de la Sécurité Passagers, où, comme d'hab, il faut présenter billets et passeports, enlever chaussures, ceintures, vestes, sortir les PCs (2) des sacs, tout mettre dans des petits bacs, passer le portique (et la fouille bras et jambes écartées pour moi), avant de se rhabiller tant bien que mal.

Nous sommes priés d'attendre sur le côté, dans le sac de Pitchoun #2, les rayons X ont dévoilé un objet suspect, et il est donc vidé avec circonspection avant de repasser aux rayons. Ouf, c'est juste la boite en plastique de son jeu de cartes! (J'avoue quand même avoir paniqué un instant à l'idée de ce qu'il aurait pu y fourrer quand j'avais le dos tourné!)

Nous sommes en train de finir de nous rhabiller quand une annonce micro demande au passager Pitchoun #2 de se rendre à l'enregistrement... Nous voilà donc escortés dans l'autre sens jusqu'au guichet, où l'on nous prend en charge jusqu'à la Sécurité Bagages. Les bagages sont fouillés à l'ancienne, et l'une de nos valises refuse de s'ouvrir! Toutes les 3 sont à code, mais il doit y avoir un truc pour la plus moderne, qui a déjà été inspectée deux fois depuis notre départ de France malgré qu'elle ait à chaque fois été verrouillée. La troisième valise ouverte (bon courage, c'est celle qui contient majoritairement du linge sale...), nous retournons vers la Sécurité Passagers, pour y subir à nouveau le rituel (pfff).

On se pose enfin devant notre porte d'embarquement, non sans s'être arrêtés pour récupérer de quoi faire un bon petit déjeuner, bien mérité!

A la montée dans l'avion, les hôtesses nous affectent tous les trois sur la même rangée, et c'est finalement ce que je trouve le plus agaçant quand on voyage avec des enfants, c'est qu'ils veulent le hublot. Quand il n'y en a qu'un, je peux encore espérer voir un peu dehors, et même prendre quelques photos. Mais avec deux... il faut bien que je confie l'appareil photo à Pitchoun #1, au cas où nous survolerions Manhattan comme à notre arrivée. Je n'en suis pas à espérer un atterrissage de fortune dans l'Hudson, mais en partant de La Guardia, rien d'impossible!



Il ne se fait évidemment pas prier, les petiots rêvent tous les deux d'avoir leur propre appareil photo, et pour le coup, je lui propose même de filmer, et il s'en donne à cœur joie. Pendant d'autant plus longtemps qu'alors que nous roulons en accordéon depuis déjà un moment, le commandant de bord prend la parole pour nous annoncer que nous sommes encore #10 dans la file de départ!

(Si j'arrive à créer un jour le fichier vidéo du décollage, je vous le posterai, hein, mais pour l'instant...)

Bonjour Charlotte! Les applaudissements à l'atterrissage ne sont définitivement plus à la mode. Tant pis, nous, on est bon public!



Nous déjeunons d'une pizza en regardant passer les avions avant de rejoindre notre porte d'embarquement et de nous installer confortablement pour l'attente. Je discute un bon moment avec une famille de français qui était en vacances à NY... et qui est descendue en voiture en Floride pour le rab' de vacances! Contrairement à ce que disent les médias, il en restait donc encore quelques-uns à rapatrier...



Nous embarquons bons derniers, nous sommes tout à l'arrière de l'avion, dans la rangée centrale de 4 places, mais les 2 places à notre droite sont vides, tout comme les quelques rangées derrière nous. Du coup, on s'étale tout de suite. Je vais côté hublot avec Pitchoun #2 tandis que Pitchoun #1 reste au centre. L'avion a à peine décollé qu'il s'allonge sur 3 places, la tête bien calée sur les 4 oreillers, emmitouflé sous la couverture.

Au-revoir Charlotte!



Pitchoun #2 photographiera encore longuement les nuages avant d'accepter de me laisser ranger l'appareil, et de se plonger dans les dessins animés...

Quelques temps plus tard, nous dînons tranquillement tous les deux tandis que l'autre dort toujours, son repas restera au chaud en attendant qu'il se réveille au bout de presque 3 heures! Pitchoun #2 acceptera à contrecoeur de s'allonger 30 minutes sur ses 2 sièges, mais sans réussir à s'endormir... c'est pas très grave, il maîtrise très bien tout seul l'interface de choix des films/dessins animés. Allongée sur 3 sièges, je n'arriverai pas à m'endormir moi non plus, mais je me repose du mieux possible, nous arriverons vers 1h30 du matin heure américaine, et ce sera le début d'une (longue) nouvelle journée.



Atterrissage sans histoire à l'heure où Paris s'éveille, récupération des valises, métro automatique jusqu'au parking, et une première heure de voiture dans les bouchons: traverser Paris à 7 heures 30 du mat'... c'est vraiment pas l'idéal!

Pitchoun #2 s'endort avant même que nous ayons quitté le parking, Pitchoun #1 me fait la conversation jusqu'à l'A11... avant de s'endormir lui-aussi. Tous deux se réveilleront en arrivant au village, encore distant de 300 kilomètres... une paille vu ce que nous venons de parcourir!

jeudi 10 juin 2010

The Voyage, J25: Brooklyn Bridge & South Street Seaport

La nuit n'a pas chassé la pluie... après un arrêt chez Starbucks, nous plongeons donc dans le métro, direction la pointe sud de Manhattan.

Au programme... aller voir de plus près le Brooklyn Bridge! Nous marcherons plus longtemps que prévu, ma carte de la ville supporte relativement mal d'être pliée et dépliée sous la pluie... et nous sommes dans une partie de Manhattan qui a échappé au si pratique quadrillage numéroté. J'en suis presque à dégainer l'iphone pour jeter un coup d'œil sur la boussole quand nous trouvons enfin le pont ;)

new york manhattan brooklyn bridge

new york manhattan brooklyn bridge

Nous longeons ensuite l'East River, vers le South Street Seaport, où accostaient jadis les voiliers qui avaient traversé l'Atlantique.

new york manhattan south street seaport

Nous déjeunons dans le centre commercial éponyme, après une longue exploration d'un magasin qui vend exclusivement des décorations de Noël... fragiles. Très fragiles. Je m'inquiète en voyant l'enthousiasme débordant des pitchouns, mais ce n'est rien comparé au stress qu'ils causent chez les vendeurs, qui ne les lâchent pas d'une semelle.

new york manhattan brooklyn bridge

Direction Brooklyn en métro, via un souterrain sous l'East River, non pour aller découvrir les boutiques des derniers jeunes créateurs mais pour une visite du NY Transit Museum, où seraient exposées des rames de métro de diverses époques dans une ancienne station. Arrivés à l'office de tourisme de Brooklyn, nous découvrirons qu'il est fermé le lundi, comme la plupart des musées. Zut.

Du coup, on se fait une grande balade à pied en direction d'une autre ligne de métro, pour un retour aérien vers Manhattan après un bon goûter... les petiots sont ravis!

new york manhattan brooklyn bridge

Nous descendons du métro à Times Square, vous me croirez (ou non!) si je vous dis qu'il reste des boutiques dans lesquelles nous n'avons pas mis les pieds ;)

Au milieu de la foule, un photographe prend des photos d'un couple... sous une pluie battante. Nous les suivons un moment, jusqu'à ce que Pitchoun #1 me signale que lui ne se mariera jamais parce que ça rend bête. Ben oui, faut être bête, quand même, non, pour rester comme ça à faire des photos sous la pluie? (et encore plus pour les suivre, j'imagine?!)

new york manhattan times square wedding pictures

new york manhattan times square wedding pictures

Nous dînons finalement au Hard Rock Café avant de retourner tranquillement à l'hôtel... Comme hier, l'ambiance nocturne est très particulière; les nuages bas capturent la lumière et illuminent le ciel, contrairement à nos premiers jours sur place.

new york manhattan

Pour ma part, la soirée est consacrée à la préparation des valises et des bagages à main...

Les petiots, eux, regardent à la télé le programme Bizarre Foods, un Chef qui voyage dans des pays lointains et goûte à des tas de plats... pour le moins exotiques. Ils restent bouche bée devant les séances de chasse (crocodile, tortue, wallaby, bousiers, sauterelles, fourmis...) et s'exclament de bon cœur quand le monsieur déguste, par exemple, des crevettes qui sautent encore dans tous les sens ;)

new york manhattan

vendredi 04 juin 2010

The Voyage, J24: Macy's & Toys R US

Mauvaise surprise au réveil ce matin... pas de soleil, pas de ciel bleu, mais une petite pluie fine qui me semble redoutable. Devant l'hôtel, il y a des vendeurs de parapluie sur le trottoir, qui n'étaient définitivement pas là les jours précédents! En sortant de chez Starbucks, nous plongeons donc direct dans la bouche de métro, ce n'est pas un temps à patienter sur le trottoir qu'un bus veuille bien arriver ;)

J'adore le métro New Yorkais, non seulement il y a plein de lignes, mais en plus, certaines se partagent des tronçons, être sur la bonne voie ne suffit donc pas ;) Typiquement, notre hôtel est sur la ligne N Q R W... pour rentrer, pas de soucis, pour descendre vers le sud de Manhattan, mieux vaut par contre prendre le bon train! Ceci dit, j'ai souvent reçu l'aide spontanée d'autochtones, sans doute apitoyés par mes efforts pour lire un plan sans lâcher du regard mes lascars...

Nous descendons à quelques stations de là, presque au pied de l'Empire State Building, qui mérite amplement aujourd'hui son titre de gratte-ciel!

new york manhattan 2010

Coup de chance (!), il y a quantité de boutiques à proximité... les petiots réclament une statue de la liberté depuis notre arrivée, et nous ne sommes pas encore intéressés réellement à ce que les magasins de souvenirs ont d'autre à nous offrir ;)

Coup de chance encore (!!), Macy's est là, tout proche... là, on sera bien à l'abri! Pas de protestations de la part des petiots, Macy's, c'est avant tout 10 étages et un sous-sol desservis par des escalators, et c'est bien connu, les escalators, c'est super chouette. La promenade est évidemment à visée culturelle, une partie des escalators datent des années 20... et ils sont en bois. Rien à voir avec le fait que Macy's soit le plus grand department store au monde!

Chaque étage a son restaurant, et nous nous laissons finalement tenter par une pizzéria, qui jouxte un Ben & Jerry's... ce n'est pas encore aujourd'hui que nous mourrons de faim! Nous passons beaucoup de temps du côté des bijoux fantaisie, les petits ont des étoiles dans les yeux en trifouillant dans les colliers (relativement bon marché, d'ailleurs) plus extravagants les uns que les autres. Un immense bac est rempli en vrac d'écrins dans lesquels se trouvent des bagues ou des boucles d'oreilles. Ils se postent là, et comme toutes les dames présentes, ouvrent chaque écrin pour regarder ce qui s'y trouve, avant de s'extasier (ou non) et parfois de m'appeler pour que je vienne voir ;)

Ils rodent également beaucoup autour des caisses, il y en a à peu près tous les 5 mètres... et j'en profite pour regarder un peu les étalages! Lorsque nous sortons de chez Macy's, Pitchoun #1 sort une poignée de pièces de sa poche et m'annonce avec un sourire jusqu'au oreilles "la journée a été bonne!"

A notre sortie du magasin, le temps ne s'est pas amélioré...

new york manhattan 2010

Nous remontons vers Times Square via Broadway, fermée aux voitures pour cause de marché attrape-touriste, dans lequel nous flânons volontiers, sans nous laisser prendre, à part en ce qui concerne le goûter! (Oui, un enfant qui marche est un enfant qui a besoin de beaucoup manger!)

new york manhattan 2010

Nous continuons d'explorer les magasins des environs, et je trouve finalement ce que je cherchais depuis le début du séjour, des sweat-shirts pour les petiots. Le magasin est immense, tous les textiles portent l'hologramme de la franchise des Yankees, et ce n'est pas plus cher que les sweats "I love New York" des vendeurs à la sauvette. Je ne serai pas venue à NY pour rien, tiens ;)

On profite également de la pluie pour explorer le Times Square Visitor Center, dans lequel nous admirons l'un des symboles de la nouvelle année à New York, la New Year's Eve Ball, celle qui était en service de 2000 à 2007. La boutique vend par ailleurs quelques accessoires de déguisement qui plaisent beaucoup aux petiots, mention spéciale aux immenses lunettes à strass.

Comme promis, nous terminons l'après midi par un tour de grande roue dans le magasin Toys R US... Le manège n'a évidemment rien de comparable avec ce que nous avons vu en Floride, mais c'est pour une bonne cause! Nous ratons de peu la Time Machine de Scooby-Doo pour finalement embarquer avec Buzz et Woody (ça va aussi). Je n'avais pas trop l'intention à l'origine de mettre les pieds dans le magasin, mais en survolant le dernier étage, je suis presque aussi enthousiaste que les petiots :)

new york manhattan 2010 toys R US

- Regarde, là, regarde, c'est Anakin! Obiwan! un clone!
- et Assoka, plus loin!
- Spiderman, suspendu par une toile!
- Et dans le fond, y'a un T-rex qui bouge, mais si, regarde, il bouge, et on l'entend, même!


new york manhattan 2010 toys R us

- Et là, c'est Superman!
- Et l'Empire State Building, en Lego!
- Et le Chrysler!
- Et la Statue de la Liberté!
- On peut aller voir, hein, dis, on peut aller voir, allez, allez, on y va, hein, dis, on y va?!


Après s'être extasiés sur les décors, impossible d'ignorer la promotion sur tout l'univers Star Wars, qui nous oblige littéralement à acheter deux boites de Lego. Certes, c'est volumineux, mais les cartons, on peut les mettre à plat, et après, les briques, ça ne prend presque pas de place ;) (Et puis bon, des promos comme ça, hein, ce serait bête de ne pas en profiter...) Les cartes de St Valentin Clone Wars étaient en soldes. Et puis je suis sûre que c'est collector! :)

new york manhattan lego statue of liberty statue de la liberté 2010

new york manhattan 2010enpire state building chrysler building

La police montée est omni-présente à Times Square, et pour une fois, nous tombons au moment de la pause café. Les petiots en profitent pour aller caresser les chevaux, tandis que je tente de prendre une photo potable. Vu le temps, j'ai laissé le reflex à l'hôtel, et pour le coup mon compact est à la peine. Il faut dire que les paquets à porter, la nécessité de surveiller les enfants et l'équipement photo-réfléchissant des policiers ne m'aident pas à faire des réglages. Bref, photos ratées!

new york manhattan 2010

new york manhattan 2010

Nous dînons au McDo de Times Square avant de retourner à l'hôtel à pied, il a enfin arrêté de pleuvoir! (ou presque...)

new york manhattan 2010

(Je sais, on ne peut que remarquer que l'Homme est parti en me laissant une carte bancaire...)

new york manhattan 2010

jeudi 03 juin 2010

The Voyage, J23: East River Cruise & Intrepid (New York)

Ce matin, direction Times Square pour attraper notre bus vers le quai 86... notre croisière est à 11 heures, en arrivant nous avons le temps d'aller acheter nos billets pour l'Intrepid et de flâner un peu le long de l'Hudson.

Nous embarquons sans passer de portique de sécurité, et je crois que c'est la première fois que nous ne sommes pas contrôlés pour entrer dans un lieu privé... ceci dit, cela ne nous portera pas malchance! Le bateau commence par descendre l'Hudson avant de passer la pointe sud de Manhattan et de remonter l'East River... qui nous offrira un nouveau point de vue sur Manhattan.

L'Intrepid...

new york manhattan 2010 intrepid

Le Concorde...

new york manhattan 2010 concorde

Le New Jersey...

new york manhattan 2010 new jersey

Lower Manhattan...

new york lower manhattan 2010

South Street Seaport...

new york manhattan 2010

Midtown Manhattan...

new york midtown manhattan 2010

new york midtown manhattan 2010

new york midtown manhattan 2010

new york midtown manhattan 2010

L'ONU...

new york midtown manhattan ONU 2010

Et enfin, les ponts ;) L'incontournable Brooklyn Bridge...

new york manhattan Brooklyn Bridge 2010

Manhattan Bridge...

new york manhattan Bridge 2010

Williamsburg Bridge...

new york williamsburg bridge 2010

Nous avons déjeuné d'un hot-dog sur le bateau, et en descendant, nous sommes fin prêts à attaquer la visite de l'Intrepid Sea Air Space Museum, qui a été profondément réaménagé depuis que je l'ai visité... il y a 20 ans!

Nous commençons la visite par le pont d'envol, sur lequel est parquée une belle collection d'avions et d'hélicoptères...

new york manhattan sea air space museum intrepid 2010

new york manhattan sea air space museum intrepid 2010

new york manhattan sea air space museum intrepid 2010

new york manhattan sea air space museum intrepid 2010

J'ai oublié de prendre une photo rapprochée du F16, je suis restée en arrêt devant ce panneau qui explique pourquoi il est surnommé "Viper" ;)

new york manhattan sea air space museum intrepid 2010

La vedette de l'exposition, pour moi, c'est ce Lockheed A-12 Blackbird... un avion espion capable de voler à Mach 3.

new york manhattan sea air space museum intrepid 2010 Lockheed A-12 Blackbird

new york manhattan sea air space museum intrepid 2010 Lockheed A-12 Blackbird

new york manhattan sea air space museum intrepid 2010 Lockheed A-12 Blackbird

new york manhattan sea air space museum intrepid 2010 Lockheed A-12 Blackbird

Nous arpentons le pont jusqu'à la poupe du porte-avion, histoire de bien se rendre compte de sa longueur... impressionnante! Et pourtant, quand on imagine les avions de chasse en train d'atterrir...

new york manhattan sea air space museum intrepid 2010

Nous prenons de la hauteur, direction le Navigation Bridge...

new york manhattan sea air space museum intrepid Navigation Bridge 2010

new york manhattan sea air space museum intrepid Navigation Bridge 2010

new york manhattan sea air space museum intrepid Navigation Bridge 2010

Avant de descendre au Hangar Deck, où se trouvent des maquettes de l'Intrepid à différentes époques, des expériences et des jeux pour les petiots, mais où l'on peut également regarder des films retraçant les grandes batailles de l'Intrepid, ou encore lire les anecdotes attachées au artefacts exposés... C'est très interactif, et il y a de quoi y passer des heures.

new york manhattan sea air space museum intrepid 2010

Dans les années 60, l'Intrepid a également été utilisé pour la récupération des capsules Mercury, comme le montre encore cette capsule suspendue au-dessus de l'Hudson.

new york manhattan sea air space museum intrepid mercury 2010

Ceci dit, ce que je trouverai le plus intéressant de la visite, c'est l'accès depuis différents points du navire à des salles restées "dans leur jus". Les dortoirs de l'équipage, les cabines des officiers, celle du commandant, la salle des ancres, le contrôle aérien, les radars...

new york manhattan sea air space museum intrepid 2010

new york manhattan sea air space museum intrepid 2010

new york manhattan sea air space museum intrepid 2010

Et puis un acronyme qui attire mon attention: CIC (Combat Information Center). Depuis le début de l'après midi, c'est difficile de ne pas faire de rapprochement entre le Galactica et l'Intrepid. Certes l'un est dans l'espace, et l'autre est sur l'eau, mais ils ont tous les deux ce côté surrané (et pourtant, en matière de science fiction, ce n'était pas une mince gageure!) de vaisseau qui a traversé les guerres et depuis lequel des milliers d'avions ont décollé. Bref. Le CIC de l'Intrepid, donc...

new york manhattan sea air space museum intrepid CIC 2010

Et surtout, la salle de briefing des pilotes, la "Ready Room", que je découvre avec une certaine d'émotion. Pour comparaison, celle du Galactica est visible ici.

new york manhattan sea air space museum intrepid Ready Room 2010

Il est temps d'aller visiter le Concorde...

new york manhattan sea air space museum intrepid Concorde 2010

new york manhattan sea air space museum intrepid Concorde 2010

new york manhattan sea air space museum intrepid Concorde 2010

new york manhattan sea air space museum intrepid Concorde 2010

Et enfin, le sous-marin nucléaire Growler, pour lequel l'attente fut longue, mais ça en valait largement la peine!

new york manhattan sea air space museum intrepid Growler 2010

Après avoir signé la pétition pour que le Musée soit la destination finale d'une des navettes spatiales, nous terminons l'après midi par (surprise!) un tour dans la boutique...



Et nous retournons finalement à notre arrêt de bus, où nous patienterons 20 minutes en grignotant un grand paquet de chips, solution souveraine pour faire tenir en place les enfants. Un chauffeur de limousine nous proposera de nous ramener tous les 3 à notre hôtel pour $50, mais je ne me laisserai pas tenter... Heureusement que les petiots, eux, ne parlent pas anglais, parce qu'un tour en limousine, ça leur plairait bien!

Nous dînons finalement au TGI Friday's testé le jour de notre arrivée, avant de retourner à l'hôtel!

mercredi 02 juin 2010

The Voyage, J22: Grand Central Station & Times Square Shopping (New York)

US Airways nous a trouvé la veille au soir un siège pour l'homme dans un vol vers Paris... ces vacances prolongées sont délicieuses, mais il n'en reste pas moins qu'il a du boulot! Je resterai donc encore à NY quelques jours avec les petiots, avant que nous ne rentrions tous les 3 en Europe (oui, parce qu'il faut bien rentrer un jour!).

Du coup, nous prenons un bus vers Grand Central Station, d'où l'homme prendra une navette vers La Guardia. Une visite de la grande gare centrale était de toutes façons au programme, dans Madagascar, c'est là que Marty le zèbre & ses petits camarades se font remettre la main dessus alors qu'ils sont en route vers la vie sauvage (comprendre: le New Jersey!).

new york manhattan grand central station 2010

La gare n'a pas beaucoup changé depuis que nous l'avons vue... une débauche de marbre, de lustres grandioses, d'arches et de passages qui mènent aux voies, totalement invisibles. Le plafond étoilé de constellations est toujours aussi envoûtant.

new york manhattan grand central station 2010

Bien sûr, les petiots reconnaissent tout de suite l'horloge ;)

new york manhattan grand central station 2010

Nous abandonnons l'Homme à sa navette, et nous poursuivons notre chemin à pied, le Chrysler Building est tout proche, et nous marchons quelques blocs afin de trouver à la fois un bon angle, et une ligne de bus qui nous emmènera vers le port, où nous avons l'intention de visiter l'Intrepid, le porte avion qui est également un musée de l'aviation.

new york port manhattan 2010

Notre bus vient de passer devant l'Intrepid lorsque mon téléphone sonne... Arrivé à La Guardia, l'Homme a oublié son sac à dos dans la navette... Il a heureusement tous ses papiers sur lui, mais le sac contient tout de même son ordinateur portable, qu'il aimerait autant retrouver ;)

Nous descendons du bus, et hélons immédiatement un taxi, qui nous ramène à Grand Central Station. Au terminal des navettes, il ne nous reste plus qu'à attendre avec espoir celle qui vient de La Guardia... et à récupérer le sac. Ouf!

On en profite pour passer aux toilettes dans la gare (autre grande scène de Madagascar!) et tant que nous y sommes, à jeter un coup d'œil à la succursale du NY Transit Museum, qui expose des photos et des artefacts datant de la construction du métro. Il y a une boutique, aussi, et nous ressortirons pourtant les mains vides (et ce n'est pas faute d'avoir cherché...)

Petite visite à la librairie d'à côté pour me trouver quelque chose à lire, j'ai déjà presque entièrement consommé mes munitions... Je prendrai un autre J.L.Carrell, Interred with Their Bones (encore du Shakespeare!). Idéalement je cherchais aussi un autre guide sur NY, capable de m'indiquer où telle ou telle scène de tel ou tel film a été tournée. Ceci dit, le seul qu'ils ont est orienté chefs d'œuvre du cinéma classique, ce qui n'est pas tout à fait mon rayon... Tant pis!

Vu que je suis tout de même chargée comme un baudet, nous prenons la direction de l'hôtel, en nous arrêtant juste pour le déjeuner, il en était d'ailleurs grand temps! Après avoir déposé le sac à dos de l'Homme dans notre chambre, nous retournons à Times Square, où nous avons l'intention d'attraper un bus histoire de retourner vers l'Intrepid.

Rétrospectivement, je peux vous dire que le grain de sable ce fut de regarder les vitrines des boutiques, et en particulier les immenses affiches proclamant des soldes chez Levi's. Effectivement, le jean à $30 ou $40, ce serait quand même super dommage de s'en priver. Les petiots ne râlent même pas, il faut dire que les cabines d'essayage sont suffisamment grandes pour y jouer confortablement pendant que je fais quelques essais, et que les vendeuses sont super efficaces. Cerise sur le gâteau, dans les magasins, il y a toujours des sous qui trainent par terre près des caisses enregistreuses. Il faut les voir se faufiler entre les jambes des clients pour atteindre LA pièce qui a glissé hors d'atteinte - mine de rien, depuis le début du séjour, c'est plusieurs dollars qu'ils ont trouvé!

On jette également un coup d'œil dans le magasin de chaussures d'à côté... en faisant les valises avant le départ, je n'avais pas tout à fait prévu de marcher pendant des journées entières en ville! Et puis au point où nous en sommes, je les emmène lorgner la grande roue qui se trouve dans le magasin Toys R' US, qui a chapardé le titre de plus grand magasin de jouets à FAO Schwarz (dans lequel nous n'avons finalement pas mis les pieds, zut!).

new york port manhattan 2010

L'après midi est du coup bien entamée lorsque nous prenons enfin le bus vers le port, et vu qu'en plus je me trompe de direction en descendant du bus... nous découvrons en arrivant que les portes du musée sont déjà fermées. Pffff. On se console avec un bon goûter, et tant que nous y sommes, on passe réserver la croisière incluse dans le package des double-deck bus... au moins, la journée de demain est toute tracée!

Plutôt que de reprendre le bus, nous remontons l'Hudson en admirant les gigantesques bateaux de croisière qui sont à quai, avant de trouver un parc dans lequel les petiots peuvent se défouler.

new york port manhattan 2010

new york port manhattan 2010

Nous retournons ensuite à pied vers l'hôtel, la nuit tombe déjà, et au menu pour le dîner, ce sera des sandwichs achetés chez Starbucks!

A la télé ce soir, il y a Ghost Adventures... une série de reportages filmés par trois gaillards qui s'installent pour une nuit dans des lieux supposés hantés, afin de capturer des preuves que l'au-delà est une réalité. Hautement addictif, et non seulement j'ai du mal à éteindre la télévision, mais en plus, j'aurai un mal fou à m'endormir... c'est que les bruits ne manquent pas, dans une chambre d'hôtel ;)

ERRORE: Non riesco a connttermi a MySQL! Controllare config.php .