Ouvert depuis maintenant plus d'un an, nous avons pensé hier qu'il était temps d'aller visiter ce parc dont on a tant parlé dans la région angevine... Terra Botanica, c'est "la grande aventure du végétal", au travers de "plus de 40 animations et attractions", c'est vous dire si le pitch est alléchant quand on aime un tant soit peu la nature et les parcs d'attraction. Malheureusement, nous avons déchanté très vite, la déception n'a fait que grandir au fil de la journée, et c'est complètement désabusés que nous sommes sortis du parc - sans même plus chercher à feindre l'enthousiasme devant les enfants.

Terra Botanica, Angers

Le personnel est souriant et sympathique, mais l'on en croise malheureusement rarement. Qui plus est, ce ne sont que des jeunes; c'est peut être d'avoir trop fréquenté les parcs américains, mais la moyenne d'âge à 25 ans, finalement, ça me choque un peu. La brochure nous invite à questionner les animateurs et les jardiniers de Terra Botanica, qui sont "là pour répondre à toutes vos questions", mais nous n'avons vu qu'un jardinier de toute la journée, plus des animateurs sur les attractions - personne dans les nombreux jardins en visite libre. L'animateur avec lequel nous avons discuté en fin de journée nous a dit qu'il fait ce qu'il peut avec les moyens qu'on lui donne, qu'il demande régulièrement du matériel supplémentaire (la signalétique est nettement insuffisante), qu'ils sont sous contrats saisonniers et traités comme de la m****. Pas de doute sur le fait que les panneaux "sens de visite" imprimés à vue de nez sur des feuilles A4 plastifiées ont été bricolés avec les moyens du bord pour pallier à un manque certain.

Comme je l'ai dit plus haut, le parc se prévaut de plus de 40 attractions et animations... franchement, je trouve que l'on est pas loin de la publicité mensongère. Le plan révèle 41 points d'intérêt, dont 19 jardins en visite libre, 3 films traditionnels, 6 zones pour les enfants, 6 attractions "A NE PAS MANQUER!", 3 aires de pique-nique... le reste étant des vitrines de présentation.

Vous imaginez sans peine qu'au bout de 4 ou 5 jardins, l'on est déjà un peu lassé, même si franchement, ils sont magnifiques, et c'est là ce qui sauve finalement ce parc, c'est qu'il est très bien planté (!) Certes, cela paraît normal... très beau et relativement bien entretenu, donc.

Terra Botanica, Angers

Mais bon, au bout de la 4ème serre tropicale, on commence fatalement à se lasser des orchidées et des philodendrons.

Point de vue attractions, nous n'avons pu en faire que 4 sur les 6... 10 minutes d'attente pour la première, un film dans lequel un botaniste jure copieusement tandis que 4 éléments (la chaleur, la brume, la pluie, le froid) se disputent pour savoir lequel d'entre eux est le plus indispensable aux plantes.
20 minutes d'attente pour la seconde, un film en 3D peu convaincante dans un cinéma dynamique ras des pâquerettes, film dans lequel nous sommes une goutte d'eau - pour être complètement honnête, peut être sommes nous trop blasés, j'ai quand même entendu des rires dans la salle.
Plus d'une heure d'attente pour La balade des cimes, et c'est finalement là que j'ai ri spontanément pour la première fois. Imaginez un roller coaster à l'horizontale, à quelques mètres de hauteur, et mu entièrement à la force des... pédales. Répartis dans deux coquilles de noix, nous avons fait le parcours en un temps record, l'Homme cherchant à ne pas être rattrapé, tandis que je cherchais à lui foncer dedans. Nous n'avons rien vu de ce qu'il y avait dessous, mais on a bien ri (et il était temps!).



Une bonne demi-heure d'attente enfin pour Les grandes explorations, un film projeté sur un écran d'eau au-dessus d'une piscine dont l'eau s'agite en fonction de l'histoire. Deux acteurs dans le film, quelques éclairs au plafond pour simuler une tempête, des mini-vagues dans la piscine (pas une goutte d'eau sur le public) et quand enfin il va se passer quelque chose avec l'arrivée d'un bateau pirate, c'est fini, juste un message qui s'écrit à l'écran. Les lumières se sont rallumées, la porte s'est ouverte, et personne n'a bougé dans la salle. Pour ma part, j'étais en train de me dire que non, ça ne peut pas être fini, il ne s'est encore rien passé quand un pirate est venu nous haranguer joyeusement pour nous dire de lever nos fesses et de sortir. Ah.

Côté restauration, il n'y a que deux points dans tout le parc, l'éco resto avec service au comptoir et un point de vente à emporter. Au restaurant, 4 caisses seulement... à 12h15 il n'y avait qu'un petit quart d'heure d'attente pour commander, encore quelques minutes supplémentaires avant d'avoir son plateau, mais à 13 heures, la file d'attente faisait plus de 30 mètres. Les desserts sont à aller chercher ensuite à un autre comptoir, pour lequel il faut traverser la file d'attente, à moins de ne vouloir faire tout le tour du restaurant par l'extérieur. A ce comptoir, pas moyen de prendre quelque chose en plus... je voulais un deuxième Fraîch' cola (coca fabriqué à Angers pour Terra Botanica) mais il aurait fallut que je repasse en caisse; du coup, je suis allée remplir ma bouteille d'eau aux toilettes.

A ce propos, j'ai été choquée de ne voir nulle part de fontaine d'eau potable dans le parc, j'ai pris la mauvaise habitude lors de nos voyages aux USA de m'attendre à en trouver partout, et dans un parc d'attraction, ça me paraît proprement scandaleux de devoir traverser la moitié du parc pour acheter quelque chose après une attente interminable... ou d'aller boire aux toilettes. Vous me direz que je n'ai qu'à amener une bouteille d'eau. C'est vrai, mais je ne devrais pas avoir à le faire. Le parc autorise le pique nique, et c'est très bien, mais pour ceux qui préfèrent consommer sur place, les repas ne devraient pas être un parcours du combattant!

A noter qu'à six, nous en avons eu pour 70€ pour le repas de midi, et 30€ pour le goûter, des gaufres faites à base de pâte congelée pour lesquelles il nous a fallut attendre 45 minutes. QUARANTE-CINQ MINUTES debout dans une file d'attente, à regarder deux jeunes filles pleines de bonne volonté attendre devant 4 gaufriers qui mettaient une éternité à réchauffer les gaufres - les pires que j'ai jamais mangées! Et pourquoi donc cet engouement pour les gaufres? Parce qu'au restaurant il n'y avait rien d'autre pour le goûter: pas de gâteaux, pas de snacks, pas de viennoiseries... seulement des glaces ou les desserts proposés au déjeuner (ananas, crumble pomme/framboise dans lequel nous n'avons pas trouvé la moindre framboise, fromage blanc).

La volonté bio/légumes/nature est clairement affichée: pas de junk food, jetez donc un coup d'oeil pour voir la carte. C'est louable sur le principe, mais c'est déconnecté de la réalité et des besoins. Dans un parc d'attractions, on est à la limite disposé à attendre aux attractions (et on attendrait beaucoup moins si la capacité des salles était supérieure à 50 personnes), mais pas pour déjeuner et encore moins pour goûter, surtout dans un fast-food avec service au comptoir. Si faire des gaufres rapidement n'est pas possible, on propose autre chose, non?

J'ai également été surprise de ne voir aucun animal dans le parc... pour moi, le règne animal et celui du végétal sont intimement liés, que ce soit les gros animaux ou les plus petits, par exemple les insectes. Un parc animalier met aujourd'hui en scène les animaux dans un environnement végétal qui se rapproche de leur milieu naturel, et réciproquement, en parcourant les serres tropicales par exemple, j'ai trouvé qu'elles manquaient de vie.

En extérieur, à part quelques poissons dans un bassin, tous les autres (et l'eau est omniprésente dans le parc) sont vides. Plus gênant encore, je n'ai vu qu'un oiseau de toute la journée, et je trouve ça incompréhensible que cela ne grouille pas d'oiseaux en tous genres, même pas à la terrasse du restaurant. A moins que ce ne soit tout simplement, et là encore ça me paraît très bizarre, parce qu'il n'y a pas d'insectes. Pas de criquets, pas de sauterelles, pas d'abeilles, pas de mouches, pas de bourdons, pas de moucherons, pas de cousins... au point que je me suis demandé s'ils ne traitent pas tout le parc. Étonnant d'un point de vue pollenisation, pas très bio, en porte à faux avec la publicité pour la boite à chrysopes aperçue à un endroit, mais je n'ai pas d'autre explication qui tienne la route.

Terra Botanica, Angers

En résumé, je trouve ça très dommage d'avoir investi tant d'argent pour faire un superbe parc paysager, sans y avoir pris en compte les besoins des visiteurs, et sans y avoir incorporé de véritables attractions que l'on aurait envie de faire et refaire, et grâce auxquelles on aurait également la curiosité de revenir voir le parc à toutes les saisons (17,5€ l'entrée adulte / 10€ l'entrée enfant).

C'est joli, c'est sûrement passionnant pour les botanistes, mais à mon sens, le public lambda reste sur sa faim. Très déçue, donc, et l'on ne m'y reprendra pas de sitôt. (Il paraît que c'était un jour de grande fréquentation, d'où les files d'attente, mais il n'y avait vraiment pas foule dans les jardins, comme mes photos en témoignent!)